Bonjour,

 

51N4nVPeEeL

Je lis souvent des romans de Claude Isner que j'adore.

Surtout les aventures de Victor Legris et de son acolyte Joseph.

Ce roman date de 2011, j'ai du retard!!

L'histoire :

Joseph est désormais associé de la Librairie L'Elzevir, rue des Saints Pères,  dans laquelle il travaillait pour Victor et Monsieur Mori.

Désormais Joseph a épousé Iris la fille de Monsieur Mori et la soeur de Victor. Le couple a deux enfants.

De son coté Victor est toujours avec Tasha dont il a une petite fille, Alice, âgée de quelques mois.

Monsieur Mori vit avec la mère de Tasha.

Tout a changé depuis mes dernières lectures... Nous sommes en décembre 1897 quand débute ce roman avec un premier meurtre, celui d'un libraire en chambre.

D'autres meurtres vont suivre puisqu'un corps dans tête est trouvé dans l'un des casiers d'un bouquiniste sur les quais. Ce bouquiniste  se trouve être Fulbert, le parrain de Joseph.

De plus, peu de temps après, la mère de Joseph découvre une de ses amies proches assassinée et ses confitures volées. Plusieurs membres du club des "croque fruits", des passionnés de confiture, sont sauvagement assassinés.

Victor et Joseph mènent l'enquête sous la protection discrète mais efficace de monsieur Mori.

Amadeus, un  excentrique, est soupçonné.

Mon avis :

Une description toujours agréable du Paris de l'époque, la grande histoire se mêle à l'intrigue policière puisque Zola lance son "J'accuse" provoquant de sérieuses polémiques.

Victor semble s'être rangé mais la soif de mystère lui fait déroger à la promesse faite à Tasha de ne pas se mettre en danger.

On retrouve avec plaisir la gouaille des différents protagonistes et on suit leur évolution au sein de ce Paris de la fin du 19 eme siècle même s'il y a parfois des longueurs et des descriptions un peu trop fouillées.

On se perd aussi parmi les nombreux personnages.

L'histoire se dénoue par une plongée dans le paranormal et se termine par une note d'humour bien plus tard.

J'ai beaucoup aimé malgré mes petits bémols.

Je ne pense pas que l'on lit Claude Izner uniquement pour l'intrigue quoique celle-ci, par certains aspects est intrigante même si la chute est un peu décevante, quoique... Ce que l'on aime c'est l'évolution des personnage et la reconstitution d'un Paris disparu.

A bientôt