Bonjour,

l'ange noir

 

L'histoire :

Charlie Parker vit avec Rachel et a désormais une petite fille Samantha.

Rachel est assez perturbée depuis la naissance de l'enfant. Une fête est organisée à l'occasion de son baptême. Louis et Angel sont les parrains du bébé et la soeur de Rachel en est la marraine. Rachel n'apprécie pas la présence des deux amis de Charlie qui ravive ses angoisses.

Lors de la fête, une vieille femme vient retrouver Louis et lui demande de retrouver sa fille Alice. Cette dernière est tombée dans la drogue et la prostitution mais elle donnait chaque semaine de ses nouvelles à Martha. Louis, qui est son cousin, a tenté de la sortir de la drogue mais en vain.

Une nouvelle enquête pour les trois amis. Alice est  morte et ses ossements sont retrouvés au domicile de Garcia, un étrange individu créant des compositions avec des os rappelant les sculptures de l'ossuaire de Sedlec. Son amie Séréta est également assassinée.

Les deux femmes étaient présentes sur les lieux de l'assassinat d'un collectionneur qui possédait un mystérieux morceau de Vélin contenu dans une boite en argent.

Chez Garcia, on retrouve une statue représentant un ange noir. Il s'agit de la copie d'une statue en argent qui, selon la légende, emprisonnerait le corps d'un ange déchu. Le morceau de vélin était la partie d'un puzzle montrant l'endroit où a statue de l'ange noir est cachée.

De sinistres individus cherchent à s'emparer des autres vélins afin de libérer l'Ange noir.

 

Mon avis :

Le roman est dense et plusieurs histoires se mélangent.

D'une part la recherche de la cousine de Louis. On en apprend d'ailleurs davantage sur le passé de cet étrange tueur.

D'autre part, Charlie est entraîné sur la piste de plusieurs mystérieux vélins censés indiquer l'endroit où se trouve une statue en argent d'un ange noir. Cette piste est jalonnée de nombreux morts.

Un roman qui se déroule à la fois dans le présent mais aussi dans le passé avec l'histoire tragique du monastère et aussi des épisodes de la guerre de 39/45 en France.

Comme toujours chez John Connolly, on est confronté à une histoire complexe et une intrigue touffue. L'histoire ou plutôt les histoires s'entremêlent.

De plus les personnages font l'objet de descriptions précises. Leur passé est raconté avec force détails mais ce n'est jamais lassant.

On retrouve aussi des personnages de romans précédent, je pense ici à Matheson qui fait un passage éclair en donnant une info et qui était le client de Charlie Parker lors de l'intrigue précédente.

Alors Charlie Parker est il un ange déchu qui cherche sa rédemption ou simplement un humain sensible au malheur des autres et qui cherchent simplement la justice.

A bientôt