Bonjour,

delices suspectes

 

Cet auteur immensément connu est né en 1918 à New York et est décédé en 2006.

Son héros Mike Hammer a fait l'objet d'une série télé mais aussi de films.

Il a travaillé notamment pour Marvel.

Un point qui est à souligner et dont j'ignorais tout est que, pendant la seconde guerre mondiale, il a entrainé des pilotes de chasse et transporté des soldats. On ne peut que lui rendre hommage.

Son premier roman policier date de 1946.

Ce roman est paru en 1967 aux USA et en 1970 en France.

J'avais emprunté ce livre et j'ai beaucoup hésité à le lire, il ne me tentait pas trop.

L'histoire :

Mike Hammer , qui passe en voiture, entend un gamin qui hurle dans un secteur de New york en train d'être démoli.

Il s'arrête et tente de le retrouver avec sa torche... et comprendsu rapidement que si le gosse hurle, c'est parce qu'il vient de trouver le corps d'une femme morte.

Mike prévient son copain d'enfance Pat Chambers, capitaine de police.

La morte est une jolie jeune femme rousse portant un chatoyant déshabillé vert.

Un parallèle est fait avec une autre jeune femme récemment décédée, un suicide selon la police, portant elle-aussi le même déshabillé mais de couleur noir.

Mitch, un journaliste ami de Mike accepte de ne rien faire paraître dans son journal mais il poursuit son enquête. Il est retrouvé assassiné...

De son coté, Mike est à la recherche de Greta, la sœur d'un détenu qu'il a contribué à faire incarcérer. Greta, un joli brune, semble être une troisième victime potentielle.

Mike poursuit l'enquête aidé de Velda, sa fidèle assistante mais aussi de la superbe Dulcie Mc Innes.

Cette enquête l'aménera dans les cocktails de la haute société new yorkaise mais aussi dans le monde fermé des corps diplomatiques totalement intouchables et pouvant donc tout se permettre

mon avis :

J'avoue que j'avais hésité à lire ce roman comme je l'ai déjà précisé ci-dessus, j'avais peur du langage un peu démodé des détectives de la période noire, des pin up et bref, n'ayant plus de lecture, je me suis lancée.

Les première pages m'ont assez conquises finalement.

Bien sûr c'est parfois un peu daté mais finalement pas tant que cela et j'ai pris plaisir à suivre les démêlés de ce détective qui passe des bouges des bas fonds aux soirées de la bonne société, fait le coup de poing, sème quantité de morts dans son sillage...

Et je me suis dit que les choses n'avaient finalement pas tant changées que cela. Mike se heurte à l'immunité diplomatique empêchant même la police de mettre un PV et je me suis rappelées une affaire pas si lointaine au cours de laquelle un enfant avait été tué par un véhicule piloté par le titulaire d'un tel passeport,

finalement les choses ne changent pas tant que cela !!

A bientôt