30 octobre 2018

31 année 2/ Christophe Collins et " Virtual World 2.0"

virtual world

Christophe Collins et "virtual world 2.0".

Bonjour,

ce roman est une nouvelle parution d'un roman datant de 1997 mais revisité par l'auteur suite à diverses vicissitudes dont ont été victimes ses éditeurs successifs.

Christophe Collins est né en Belgique en 1970 et son domaine est varié : romans policiers, d'aventure, science fiction...

L'histoire :

Le roman se déroule dans un futur proche.

Un jeune homme fortuné, Buddy Cole, profite de l'absence de ses parents pour faire une fête à tout casser !!

Une de ses copines, Christina Spencer, veut absolument l'entrainer à l'étage mais celui-ci est en principe interdit à la fête. Elle s'y rend et pour se cacher pénètre dans la chambre et le bureau du père, alors que Buddy s'écroule ivre mort dans sa chambre.

Elle découvre ce qui semble être un jeu vidéo absolument génial se déroulant dans un univers aquatique extrêmement bien recréé..., le Virtual World dont tout le monde parle.

Hélas, dans ce monde virtuel, elle fait une mauvaise rencontre et meurt dans le bureau.

Son corps n'est retrouvé que le lendemain matin par l'équipe de nettoyage qui a fort à faire !!

Assez curieusement l'autopsie fera apparaître qu'elle est morte noyée...

Quelques jours plus tard un testeur de jeux est tué dans les mêmes circonstances dans les locaux de virtual word sur le point de faire découvrir à des personnalités dont le président des états unis ces univers extraordinaires d'un puissant réalisme.

Le père de Buddy est à l'origine de ce projet et son seul souci est de ce faire un maximum d'argent en maintenant l'avant première même s'il faut pour cela d'autres morts

L'univers «  Virtual world » semble être en train d'être ré-écrit.

Ainsi les lignes de code permettant l'affichage de ravissants petits poissons disparaissent régulièrement...

Que ce passe -t -il au sein de ce monde virtuel, une course contre le temps permettra de sauver les futurs visiteurs dont le plus prestgieux

Dans son enquête le policier Roy Campbell sera aidé par la belle et intelligente Rachel Hepstein qui travaille au sein de la compagnie Virtual Technologie Research.

Mon avis :

Une intrigue originale se déroulant dans un futur proche et mettant en œuvre de la nano technologie mais aussi autre chose que je ne vous dévoilerai pas pour ne pas torpiller l'intrigue hi hi !!

Et à la fin  Rachel développe une grande soif d'apprendre hi hi !

J'ai passé un agréable moment à lire ce roman qui se situe à la limite entre la science fiction et le roman policier. Je trouve qu'il a beaucoup d'originalité, du rythme et une bonne écriture.

Je l'ai vraiment beaucoup apprécié et c'est incroyable que cela ait été le premier roman de l'auteur même en se disant qu'il a été ré-écrit!

A bientôt

 

Posté par eoghan à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 octobre 2018

30 année 2 / Mickey Spillane et " Delices suspectes"

Bonjour,

delices suspectes

 

Cet auteur immensément connu est né en 1918 à New York et est décédé en 2006.

Son héros Mike Hammer a fait l'objet d'une série télé mais aussi de films.

Il a travaillé notamment pour Marvel.

Un point qui est à souligner et dont j'ignorais tout est que, pendant la seconde guerre mondiale, il a entrainé des pilotes de chasse et transporté des soldats. On ne peut que lui rendre hommage.

Son premier roman policier date de 1946.

Ce roman est paru en 1967 aux USA et en 1970 en France.

J'avais emprunté ce livre et j'ai beaucoup hésité à le lire, il ne me tentait pas trop.

L'histoire :

Mike Hammer , qui passe en voiture, entend un gamin qui hurle dans un secteur de New york en train d'être démoli.

Il s'arrête et tente de le retrouver avec sa torche... et comprendsu rapidement que si le gosse hurle, c'est parce qu'il vient de trouver le corps d'une femme morte.

Mike prévient son copain d'enfance Pat Chambers, capitaine de police.

La morte est une jolie jeune femme rousse portant un chatoyant déshabillé vert.

Un parallèle est fait avec une autre jeune femme récemment décédée, un suicide selon la police, portant elle-aussi le même déshabillé mais de couleur noir.

Mitch, un journaliste ami de Mike accepte de ne rien faire paraître dans son journal mais il poursuit son enquête. Il est retrouvé assassiné...

De son coté, Mike est à la recherche de Greta, la sœur d'un détenu qu'il a contribué à faire incarcérer. Greta, un joli brune, semble être une troisième victime potentielle.

Mike poursuit l'enquête aidé de Velda, sa fidèle assistante mais aussi de la superbe Dulcie Mc Innes.

Cette enquête l'aménera dans les cocktails de la haute société new yorkaise mais aussi dans le monde fermé des corps diplomatiques totalement intouchables et pouvant donc tout se permettre

mon avis :

J'avoue que j'avais hésité à lire ce roman comme je l'ai déjà précisé ci-dessus, j'avais peur du langage un peu démodé des détectives de la période noire, des pin up et bref, n'ayant plus de lecture, je me suis lancée.

Les première pages m'ont assez conquises finalement.

Bien sûr c'est parfois un peu daté mais finalement pas tant que cela et j'ai pris plaisir à suivre les démêlés de ce détective qui passe des bouges des bas fonds aux soirées de la bonne société, fait le coup de poing, sème quantité de morts dans son sillage...

Et je me suis dit que les choses n'avaient finalement pas tant changées que cela. Mike se heurte à l'immunité diplomatique empêchant même la police de mettre un PV et je me suis rappelées une affaire pas si lointaine au cours de laquelle un enfant avait été tué par un véhicule piloté par le titulaire d'un tel passeport,

finalement les choses ne changent pas tant que cela !!

A bientôt

 

 

 

Posté par eoghan à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2018

29 année 2/ Romain Benassaya et "Pyramides"

Bonjour,

crop2_Pyramides1

Romain Benassaya et "Pyramides".

Un peu de science fiction aujourd'hui, une fois n'est pas coutume...

Romain Benassaya a écrit un autre roman, paru en 2016, qui s'intitule Arca.

Je ne l'ai pas lu, pas encore...

L'auteur, né en 1984,  est français et est professeur de français en Thailande.

L'histoire :

Un immense vaisseau, le Stern III, part en 2026 ( je ne suis plus sûre de la date) à destination d'une autre planète afin d'y assurer sa terra formation.

Eric est le commandant en second de ce vaisseau et Johanna, sa compagne, fait parti du voyage. Cette dernière est chargée notamment de la surveillance de la forêt qui est au sein du vaisseau afin d'assurer l'oxygéne et la vie des 1400 voyageurs.

La destination est lointaine et les passagers sont mis en animation suspendue afin d'être réveillés à leur arrivée sur la nouvelle planéte.

Les choses ne se déroulent pas tout à fait comme prévu puisqu'à leur réveil ils ne sont pas sur la planète choisie mais dans une sorte de tunnel. Le journal de bord et les ordinateurs ne fonctionnent plus.

De plus les passagers ont été plongés en animation suspendue pendant une durée importante, peut être 30.000 ans,  comme l'attestent l'état de la forêt et surtout l'évolution des insectes génétiquement modifiés pour l'entretenir.

Si Eric souhaite poursuivre l'exploration de leur nouveau lieu de vie afin de trouver une sortie et se rendre sur une planète habitable, plusieurs membres du groupe optent pour vivre là où ils sont arrivés en tirant parti de leurs atouts.

Johanna se retrouve enceinte et le couple a une fille Sarah.

Contre l'avis de Johanna, Eric participe à une mission d'exploration. Trois semaines plus tard il regagne le Stern III mais la situation a bien changée pendant son absence qui a été, en réalité, de 12 années.

Son retour est une véritable épreuve puisque Johanna l'empêche de revoir sa fille et qu'il finit même par être condamné à mort. Heureusement qu'il dispose de fidèles amis pour l'aider.

Mon avis :

Je ne suis pas une grande spécialiste de la science fiction, j'ai lu certains grands classiques .

Je dois bien avouer que j'ai été emballée par ce roman que j'ai lu avec enthousiasme et que je recommande vivement.

Dans une interview, l'auteur indique avoir beaucoup aimé Dune et Hyperion, j'avoue que ce sont des romans que j'ai adorés moi aussi.

On appelle cela des "space opéras " et moi j'adore, je me répète hi hi!!

Sur le fond, je dirais " triste humanité". Certains personnages sont campés dans leurs certitudes, incapables de discuter et de trouver des compromis, quitte à mettre en péril l'ensemble du groupe. On ne veut pas partager les richesses pour maintenir la communauté et aussi envisager une exploration mais on trouve de quoi faire des armes. Une guerre est d'ailleurs déclenchée avec des conséquences dramatiques...

Le personnage de Johanna est extrêmement décevant à ce titre...

Elle est totalement sectaire et intolérante. Finalement, même dans un futur lointain, on retrouve la politique et toutes ses dérives.

Un livre superbe et on passe un moment de lecture à la fois dépaysant mais finalement bien ancré dans le triste réel.

Les personnages sont dans l'ensemble vraiment intéressants et l'intrigue révèle des surprises de  taille.

Je ne dévoile pas la fin mais j'avoue en être perplexe. Si quelqu'un pouvait me dire ce qu'il en pense cela m'arrangerait bien, j'ai des idées certes mais j'aurais apprécié avoir quelques indices sur ce qu'envisageait l'auteur...

A bientôt

 

 

 

 

Posté par eoghan à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2018

28 année 2 / Rachel Abbott et " La disparue de Noël"

Bonjour,

 

la disparue de noel

 

Rachel Abbott et « la disparue de noël»

Ce roman est paru en 2017 en France.

J'ai déjà lu " Illusions fatales" du même auteur avec également Tom Bouman.

L'histoire :

Une jeune femme et sa fille de 6 ans Natasha, revient d'un repas de famille sur les routes verglacées qui les ramenent à leur domicile. Une voiture au milieu de la route... un coup de fil d'un certain Jack l'avertissant de ne surtout pas s'arreter et c'est l'accident.

Si la mère est morte, l'enfant a disparu.

Six ans plus tard, David à refait sa vie avec Emma et le couple a un bébé, Ollie, âgé de quelques mois.

Emma est heureuse dans sa superbe maison qu'elle vit de réaménager.

Alors qu'elle s'installe avec son fils dans la cuisine, elle découvre la présence d'une adolescente.

David qui vient de revenir précipitamment l'identifie comme étant Tasha, sa fille disparue.

Son soulagement est d'autant plus important que la police venait de lui faire un prélèvement ADN suite à la découverte du corps d'une jeune fille susceptible d'être son enfant.

Emma est inquiète car Tasha est hostile et refuse de dire où elle se trouvait.

Puis Ollie est à son tour enlevé, remis par Tasha à l'organisation dont elle fait partie désormais.

Tom Bouman est chargé de l'enquête. Il connaît Emma qui était la fiancée de son frère Jack. Ce dernier est mort six ans auparavant après avoir rompu avec Emma.

Mon avis :

Il est partagé.

C'est sans doute l'essentiel lorsque l'on se plonge dans un roman policier, j'ai lu ce roman assez rapidement et il faut reconnaitre que Rachel Abbott nous a concocté un roman  addictif. Le tempo est rapide et on est emporté par l'histoire. J'avoue que, à un moment, j'ai trouvé que la tension dramatique faiblissait.

Toutefois on a envie de savoir ce qui est arrivé à Natasha, si l'ado est bien la filette enlevée six ans auparavant, le pourquoi de la haine qu'elle voue à son père et si on arrivera à sauver Ollie...

L'existence de gang qui utilise les enfants paraît improbable mais l'actualité récente montre que ce n'est pas si invraisemblable...

Tasha est un personnage bien campé me semble-t-il...

Emma me paraît courageuse certes mais un peu fleur bleue mais bon...

Le personnage de David est intéressant avec son coté veule et médiocre...

Mais le rôle de la police m'est apparu assez médiocre voire lamentable et on conçoit difficilement le fait que Emma part se changer les idées en laissant Ollie à un père assez peu conscient du danger possible de Tasha alors que ce point avait fait l'objet de tensions dans le couple.

C'est une grosse invraisemblance dans le roman.

C'est une lecture agréable et j'avoue avoir passé un bon moment même si mon intérêt a un peu faibli en cours de route.

A bientôt

 

 

Posté par eoghan à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 octobre 2018

27 année 2/ M.C.Beaton et " A la claire fontaine"

Bonjour,

Agatha Raisin enquête T7

Comme je l'ai dit dans mon post précédent, j'ai entamé la lecture du tome suivant des aventures d'Agatha Raisin.

Mais c'est promis, le prochaine ne sera pas une suite...

L'histoire :

Ancombe, petite ville charmante proche du lieu de vie d'Agatha Raisin, possède une source. Agatha va d'ailleurs de temps en temps y prendre une bouteille d'eau pour faire son thé. L'eau s'écoule d'une sculpture en forme de tête de mort.

Une société cherche à obtenir le droit d'exploiter la source, ce qui déclenche les hostilités au sein du village.

En allant se chercher sa bouteille d'eau, Agatha découvre le corps de Robert Struthers, président du conseil municipal d'Ancombe.

Il se trouve que peu de temps auparavant son ami et ex-collègue l'avait contacter pour qu'elle s'occupe des relations publiques de la compagnie des eaux en question. Cette compagnie est gérée par deux frères, Guy et Peter Fremont.

Agatha décide d'accepter la mission afin de pouvoir enquêter plus aisément. La source provient du jardin de Mrs Toynbee mais est canalisée sur un terrain municipal.

James Lacey est toujours installé dans le cottage voisin de celui d'Agatha. Il espère que cette dernière lui demande de participer à l'enquête mais Agatha fait cavalier seul.

Guy Fremont lui fait du charme et en plus il s'avère que son client est extrêmement beau. Agatha est flattée des attentions qu'il lui porte.

Afin de promouvoir l'eau minérale et la compagnie qui l'exploite, Agatha décide de faire une fête de village  avec une tête d'affiche destinée à amener la presse sur les lieux. Rien ne se passe comme prévu est Robinia Toynbee est retrouvée morte.

Mon avis :

Comme toujours, un roman sans prétention, agréable à lire.

Je passe un bon moment en compagne d'Agatha et c'est l'essentiel.

Mais je vais l'arrêter là car il faut que je m'en garde un peu pour les jours moroses...

Et puis je ne veux pas me lasser car il est vrai que l'on retrouve toujours un peu les mêmes ressorts : l'intrigue amoureuse entre Agatha et James, une sorte de vaudeville. J'aime beaucoup mais à dose raisonnable hi hi!!

A bientôt

 

Posté par eoghan à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 octobre 2018

26 année 2 / M.C.Beaton et " Bons baisers de Chypre"

Bonjour,

Agatha Raisin enquête T6

Allez, un petit roman d'Agatha Raisin, histoire de renouer avec l'humour!!!

L'histoire :

Agatha Raisin se remet difficilement de sa dernière aventure au cours de laquelle son mariage avec son voisin James a été compromis par l'apparition de son mari qu'elle pensait décédé, par l'assassinat de celui-ci et enfin par la tentative d'assassinat dont elle a été la victime.

James Lacey, quant à lui, après avoir su qu'elle était hors de danger est parti à Chypre où le couple devait passer sa lune de miel.

Apprenant son départ, Agatha décide, sur un coup de tête de le rejoindre.

Elle s'installe dans un hôtel  chic, « le Dôme » et recherche James.

Mais elle profite aussi des avantages de sa villégiature en faisant une mini croisière.

Là elle découvre Olivia, son mari George et un de leur ami Harry. Tous trois sont d'une certaine classe. Ce qui rend un peu curieux l'amitié qu'ils ont pour un autre trio de la mini croisière : Rose, son mari et également un ami.

Rose paraît très fortunée, ayant hérité de ses trois précédents conjoints.

Mais Rose est assassinée ainsi qu'un peu plus tard Harry.

Agatha mène l'enquête mais finalement sans grande conviction car James ne manifeste aucun signe d'affection et bientôt disparaît en Turquie à la recherche d'une de ses anciennes connaissances.

Heureusement Agatha peut compter sur Sir Charles qu'elle a sauvé lors de l'épisode de la « Mortelle randonnée ».

Je ne sais plus si cette fiche de lecture se trouve sur le blog...

 

Mon avis :

Je suis devenue accro aux livres sur Agatha Raisin. Quelque part je sais que ce ne sont pas des intrigues très élaborées mais ce n'est pas ça qui me tente lorsque je choisis ces livres, ce que j'aime c'est son ton léger, les relations entre les protagonistes tout à fait improbable's. Agatha ne m'est pas si sympathique que ça, James Lacey me paraît être un sale individu mais j'adore.

 

Dans le présent roman j'ai adoré le personnage de sir Charles, baronet richissime et surtout totalement pingre !!

 

J'avoue tout, j'ai déjà entrepris la lecture de la suite !!

 

Posté par eoghan à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2018

25 année 2 / Ian Mac Donald et " La maison des derviches"

Bonjour,

Pas de photo à ajouter merci Canalblog!!

Ian Mcdonald est né en 1960 et c'est un écrivain anglais de science fiction.

Le livre est paru en 2012 en France.

L'histoire se passe à Istanbul en 2027 et débute par une kamikase qui se fait sauter dans un transport public.

Nano technologie, homme miellifié, pb de religion...

Que vous dire... je me suis acharnée sur ce roman et à la page 133 j'ai décidé de laisser tomber la chose.

Les critiques crient au génie mais tout ce que je puis dire est que je n'ai rien compris, j'ai lu et j'ai laissé tomber.

Peut être que le puzzle allait s'articuler à la fin du roman mais cela sera sans moi hi hi!!

A bientôt

Maintenant à vous de lire et de vous faire votre propre avis

Posté par eoghan à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2018

24 année 2/ Rachel Abbott et 3 Illusions fatales"

Bonjour,

 

illusions fatales

 

 

Rachel Abbott, Sheila Rodgers de son vrai nom, est née en 1952 à Manchester.

Elle n'a pas toujours été écrivain puisqu'elle a fondé une société de logiciels et site web qu'elle a vendue en 2000.  Elle a ensuite vécu en Italie où elle a restauré un monastère le transformant en Hotel. Une vie donc déjà bien remplie.

Elle a commencé à écrire en 2009  en premier roman qui n'a été publié, à compte d'auteur qu'en 2011 et c'est justement celui dont je vous parle aujourd'hui.

L'histoire :

L'inspecteur Tom Douglas vient d'être nommer à Londres afin de se rapprocher de sa fille qui vit avec son ex-femme.

Sa première affaire est l'assassinat d'un richissime philanthrope : Hugo Fletcher dans des conditions laissant supposer des jeux érotiques sado-maso.

La première suspecte est sa seconde épouse lady Laura Fletcher, mais celle-ci vient juste d'arriver d'Italie et ne peut avoir commis l'assassinat.

Sa meilleure amie, Imogen, vient elle aussi de revenir de Cannes et ne semble pas être une coupable possible, même si l'accueil que lui a réservé Laura laisse l'inspecteur Tom Douglas  dubitatif.

Hugo Fletcher a été anobli par la reine en raison de son action en faveur d'une fondation créée par son père afin de venir en aide aux jeunes filles exploitées par des proxénètes. Sous la direction de Hugo Fletcher cette fondation vient désormais en aide aux jeunes femmes arrivées d'europe de l'est et tombées sous l'emprise de criminels.

Mais Hugo Fletcher ne semble pas être ce qu'il paraît comme l'affirme son ex-épouse Annabel qui a réussi à se faire épouser en manipulant l'arme du chantage.

Il a épousé une ravissante jeune femme Laura dix ans auparavant mais l'union n'est manifestement pas heureuse. Le mari a fait interner à deux reprises sa jeune épouse, dont la beauté semble s'être éteinte. Hugo semble tout planifier et organiser la vie de son épouse mettant un terme à son amitié avec Imogen et provoquant le divorce d'Imogen et Will, le frère de Laura.

Mon avis :

On le comprend assez rapidement, le beau lord n'est qu'un manipulateur.

Son épouse trop amoureuse le comprend vraiment tardivement...

On est quand même pris par la lecture de cette histoire qui débute par un meurtre dans des circonstances bien particulières, même si un certain ennui ne tarde pas à se manifester vers le milieu du livre car la victime n'est pas plaisante et l'on sait que l'épouse ou son amie sont pour quelque chose dans sa mort.

Il y a des invraisemblances, je ne peux pas en dire trop car cela dévoilerait la chute...

Une romance un peu guimauve entre la victime et sa future épouse m'a laissée un peu dubitative...

Le policier m'est apparu comme étant assez médiocre au point de s'épancher sur sa situation matrimoniale auprès d'une suspecte!!

Ça se laisse lire mais j'avoue n'être que moyennement convaincue par ce roman qui a quand même certaines très bonnes critiques.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2018

23 année 2 / C.L.Taylor et " Disparition"

Bonjour,

Disparition

Carol Louise Taylor est née en 1973 en Angleterre et a écrit des thrillers et des chick lit sous le pseudo de Cally Taylor. 

Elle écrit depuis 2005.

"Disparition" est son troisième thriller paru en 2016 en Grande Bretagne et en 2017 en France.

C'est le premier roman que je lis de cet auteur.

L'histoire :

Billy, 15 ans, a disparu. Il a emmené son sac à dos et, depuis six mois, ses parents, Claire et Mark, n'ont plus de nouvelles.

Le second appel à témoin diffusé six mois après la disparition de l'ado, ne se passe pas franchement bien. La mère paraît froide car elle essaie de "tenir", le père est  lointain et le fils aîné Jake arrive alcoolisé. Bref les rumeurs vont bon train.

La mère, qui raconte l'histoire, tente d'assumer la perte de Billy, le fils aîné alors que son second fils s'alcoolise et que sa relation avec sa petite amie Kira se délite.

Le père, Mark est tendu et est brouillé avec son demi-frère, Stephen, qui est aussi l'employeur de Claire. Stéphen, qui boit beaucoup trop, est quitté par sa femme Caroline.

La meilleure amie de Claire, Liz, la soutient autant que possible, même si elle traverse, elle aussi, des turbulences dans sa vie familiale puisque son mari , Lloyd, est parti et va avoir un enfant avec sa nouvelle compagne.

La culpabilité ronge chaque membre de la famille:

- Mark qui a disputé Billy,

- Jake qui a pris fait et cause pour son père,

- Stephen qui a caché aux parents que Billy avait une relation avec quelqu'un qui n'était pas appropriée et est jaloux de la vie familiale de son frère alors que lui n'arrive pas à avoir un enfant avec sa femme.

Mark avoue avoir caché à sa femme qu'il avait un passé de délinquant sexuel pour avoir eu, à 16 ans, une copine de 15 ans, pour avoir tenté d'embrasser une prof de Billy...

Claire a des absences et se retrouve en divers lieux sans savoir pourquoi elle y est arrivée.

Le roman décrit une famille bouleversée par un drame familial épouvantable et Claire se rend compte que chacun des membres de sa famille et de ses amis proche est susceptible d'avoir joué un rôle dans la disparition de Billy.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce roman. La famille que le roman décrit, est au départ assez banale: un couple marié depuis un certain temps, deux fils dont l'entente n'est pas toujours au beau fixe, une mère qui tente de maintenir la cohésion familiale et est, me semble t il, assez dirigiste et puis le drame qui révèle les failles de chacun.

C'est une plongée dans des vies chamboulée par ce qui n'est souvent qu'un fait divers dans les journaux.

C'est un roman que je recommande, on ne le lâche pas et on se dit que cela peut nous arriver, d'autant que des drames récents nous l'ont montrés.

J'ai repensé, en le lisant, à cette triste affaire d'une petite fille disparue lors d'une fête de mariage puis retrouvée assassinée.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2018

22 année 2 / Harlan Coben et " Sans défense"

Bonjour,

sans défense

Lorsque j'ai trouvé " Sans défense" à la bibli, j'en ai été ravie et je l'ai commencé sans tardé, enfin juste le temps de finir ma lecture précédente.

C'est que Harlan Coben, j'aime bien, moi!!

L'histoire :

Deux enfants de six ans jouaient chez les parents de l'un des deux, en l'espèce chez Nancy et Hunter Moore. Alors qu'ils étaient gardés par la baby-sitter, ils sont enlevés par trois hommes et la baby-sitter est retrouvée ligotée.

Comme souvent chez Harlan Coben, l'intrigue débute sur les chapeaux de roue.

Win, l'ami et associé richissime de Myron Bolitar, surveille un jeune homme qu'il pense être Patrick Moore, un des deux enfants enlevés dix ans auparavant.

Mais il attend l'arrivée de Rhys, le deuxième enfant disparu, qui se trouve être de sa famille.

L'info lui est parvenue de façon anonyme et elle semble se révêler exacte.

Mais un homme s'approche de Patrick. Il est accompagné de ses deux gardes du corps. Après avoir vu le jeune homme être frappé, Win intervient, tue les trois malabars et Patrick se volatilise... Win appelle Myron à la rescousse.

beau début de roman...

Quelques temps plus tard, il réussit à localiser à nouveau le jeune homme et négocie une rançon pour les deux garçons mais là aussi les choses ne se passent pas comme prévu, Win ne récupère que Patrick et encore de justesse puisqu'il est sérieusement blessé.

Les parents des deux disparus sont alors avertis des avancées de l'enquête. Il s'agit d'une part de Brooke et Chick Baldwin, les parents de Rhys dont la mère est la cousine de Win et d'autre part de Nancy Moore et Hunter Moore. Ces derniers ont divorcé après l'enlévement des enfants.

Nancy, persuadée que le jeune récupéré est bien son fils, met tout en oeuvre pour le protéger en le soustrayant aux interrogatoires. Sa fille Francesca, qui croyait son frère disparu, est bouleversée par son retour.

Mais le jeune homme est-il bien Patrick ou n'est-il pas Paul dont le physique est proche de celui du disparu?

La question se pose d'autant plus que le prétendu Patrick a subi une opération de chirurgie esthétique et que, suivi par Myron, on le voit embrasser la petite amie de Paul...

Mais l'histoire est bien plus complexe.

Mon avis :

Je suis partagée.

D'une part l'histoire est indéniablement haletante jusqu'au final... non je ne vous le dévoilerais pas hi hi!!

Le jeune homme est il bien Patrick, comme l'affirme sa mère ou est -il Paul? Pourquoi Nancy, qui sait ce que c'est de perdre un enfant, ne vient elle pas en aide à Brooke?

L'enquête met en évidence des contradictions et Harlan Coben se joue de nos émotions avec brio.

D'autre part, je ne suis pas totalement entrée dans le roman  ou plutôt, après y être entrée avec enthousiasme j'en suis un peu ressortie.

Pourquoi? J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages dans tous les sens  alourdissant l'intrigue et à un moment,  cela a fini par me lasser.

Par contre le personnage de Win a gagné en consistance et cela m'a bien plu, plus la chute de l'intrigue quand même...

Je résume : un roman qui sort quand même du lot, il faut le reconnaître, Myron identique à lui-même ( peut être un peu trop), Win qui tire son épingle du jeu, une intrigue bien ficelée qui eut méritée d'être plus resserrée dans son écriture. C'est un bon Harlan Coben mais pas le meilleur à mon avis.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,