Bonjour,

 

Divergente

 

 

Veronica Roth est une américaine, née en 1988. Cette trilogie est parue entre 2011 et 2014, écrite pour partie pendant les études de l'auteur.

Un film semble avoir été tiré des livres mais je ne l'ai pas vu.

Il a été diffusé il y a peu à la télévision et je l'ai enregistré, du coup j'ai pu le voir.

J'ai regroupé les trois volumes car cela forme un tout.

L'histoire :

Beatrice vit dans un monde clos à une époque non précisée.

Les habitants sont divisés en cinq catégories baptisées des factions.

Il y a la faction des fraternels, des altruistes, des audacieux, des érudits et des sincères... plus des pariats les "sans factions", individus misérables car n'ayant pas ou plus appartenus à une des cinq factions en titre.

Béatrice Prior, son frère Caleb et ses parents appartiennent à la faction des altruistes. Béatrice et son frère âgés de quelques mois de plus ont 16 ans et c'est à cet âge que tous les jeunes des différentes factions subissent des tests avant d'opter pour rester dans leur faction ou en choisir une autre.

Le test de Béatrice montre qu'elle présente des aptitudes pour trois factions, ce qui fait d'elle une divergente. Il s'agit là d'une tare qu'elle doit dissimuler.

Lors de la cérémonie, son frère choisit la faction des érudits alors qu'elle-même choisit de faire parti des audacieux.

Le livre se poursuit donc avec l'initiation de Béatrice, devenue Tris, dans cette faction assez violente. Elle y rencontre deux des formateurs : Eric et Quatre.

La formation passe par des simulations apprenant aux novices à affronter leurs pires craintes. Tris, plutôt petite et menue, se débrouille très bien, surtout dans les simulations et progresse dans le maniement des armes et le combat. Elle termine d'ailleurs première comme Quatre en son temps.

 

Les Altruistes sont en général chargés de l'administration de l'ensemble de la communauté en raison des qualités de cette faction. Cela génére la jalousie des érudits qui estiment que cette tâche devrait leur incomber.

Le jour de l'intronisation officiel des nouveaux membres de la faction des audacieux, l'ensemble de ce groupe  se fait hypnotiser par un sérum mis au point par les érudits dirigés par Jeanine Mattew.

Ils vont ainsi éliminer les altruistes dans cette sorte d'état second.

Tris n'est pas touchée par cette manipulation en raison de sa divergence et il en est de même de Quatre.

Tris est capturée par les érudits  mais elle est sauvée par sa mère qui se sacrifie pour elle.

Tris  retrouve son père et d'autres altruistes dans un refuge mais peu de temps après son père est tué.

Le groupe va ensuite chez les fraternels mais ne peut y rester car les fraternels font l'objet de pressions des érudits

Tris se livre aux érudits afin de préserver les autres et est soumise à diverses expériences décidées par Jeanine avec l'aide de son frère Caleb. Elle est condamnée à mort mais, grâce notamment à Peter, elle est sauvée par Quatre et les sans-factions. Ces derniers sont  bien plus nombreux et ils ont à leur tête la mére de Quatre, qui était supposée être morte.

Mais les "sans factions" veulent également le pouvoir pour eux seuls et finalement mettent au point une autre sorte de dictature. Tris et Quatre décident d'aller au delà des limites qui étaient celles des factions afin de découvrir le monde.

Mon avis :

J'ai bien aimé cette saga mais mon avis n'est pas des plus éclairés car je ne suis pas une grande habituée des livres de science fiction, comme je l'ai déjà précisé.

Si je schématise :

Le tome 1 est dédié à l'initiation de Tris et à son attachement pour Quatre.

Le tome 2 est celui de la guerre civile amenant les "sans faction" à prendre le pouvoir avec l'aide des audacieux dans un premier temps puis seuls. Cette situation décide Tris et Quatre à quitter le territoire où ils sont enfermés pour aller au delà de la clôture et découvrir une partie de la vérité.

Quant au tome 3, j'hésite à l'aborder dans cette critique pour ne pas trop dévoiler l'intrigue.

Les divergents sont en réalité, selon leur nouveau lieu de vie, des personnes disposant de gènes purs alors que les autres ont des gènes déficients. Ce nouvel environnement est donc également inégalitaire. Quatre n'est finalement pas un divergent, ce qui le bouleverse et il se sent dévalorisé.

Je dirais que l'humanité en voulant améliorer les choses n'aboutit pas forcément au résultat escompté.

Quant à la fin, j'ajouterai que Tris/Béatrice fait bien parti des altruistes.

J'ai bien aimé ces romans. Du suspens, de l'anticipation mais finalement cela reste proche de notre univers. Il n'y a pas de débauche de technologie, c'est plutôt un univers post-apocalypse. Il y a un peu de romance mais pas trop.

La lecture a été agréable et on a envie de savoir ce qu'il advient de nos deux héros.

A bientôt