Bonjour,

Habille pour tuer

C'est mon dernier livre de Jonathan Kellerman dont je livre ici la fiche de lecture...

L'histoire :

Une jeune femme, Kat,  tombe en panne d'essence et disparaît...

Sa voiture n'est pas retrouvée. Sa mère, vaguement inquiete, signale sa disparition tout en précisant que la jeune femme fait parfois des fugues...

Un homme signale avoir retrouvé sa Bentley avec une tâche de sang...mais aucun meurtre n'est signalé.

Peu de temps après une femme d'environ 70 ans , Ella Mancusi, ancienne enseignante, est violemment assassinée alors qu'elle sortait prendre son journal comme chaque matin.

Un voisin assiste au drame et voit que l'auteur est un homme qu'il décrit comme étant un vieil homme coiffé d'une casquette et au volant d'une voiture de luxe noire.

Celle-ci a été volée dans un parking et a été retrouvée totalement nettoyée.

Milo est chargé de l'enquête, aidé du psychologue Alex.

Il soupçonne le fils de la victime, Tony d'être mêlé au meurtre mais rien ne permet de l'affirmer si ce n'est que Ella lui a récemment coupé les vivres.

Parallèlement il fait des recherches sur la jeune femme disparue et apprend que Kat, qui était vendeuse dans un magasin de vêtements chics, s'était moquée d'un client le soupçonnant d'être un travesti à la recherche d'une robe de cocktail.

 

Ce dernier fait des recherches et constate qu'un double meurtre non élucidé  a eu lieu neuf ans auparavant, l'auteur des faits circulant à bord d'une Lincoln noire et habillé comme un cow boy.

Les victimes étaient une coiffeuse esthéticienne, Leonora et son apprentie.

Il va sur place et un des témoins évoque la peur qu'avait Leonora Bright de son demi-frère mais cette piste n'avait jamais été suivie par le shérif en charge du dossier.

Mon avis :

Plusieurs intrigues qui se recoupent à l'exception de l'affaire d'Antoine qui est un peu en marge et on se demande un peu ce qu'elle vient faire là...

La jeune fille qui disparaît, bien sûr on sait qu'elle ne réapparaîtra pas...

Le roman m'est apparu comme étant assez linéaire et manquant un peu de tonus, de corps. Un peu faiblard finalement!

A mon avis, ce livre n'est pas le meilleur de Jonathan Kellerman mais, je suis peut être bon public, mais j'ai passé un moment agréable à suivre les déambulations d'Alex et Milo.

Cela démarre bien avec le meurtre d'Ella. On a envie de connaître la suite de l'histoire et c'est l'aspect positif de ce roman et de cet auteur car il sait nous accrocher, c'est une grande qualité!

Ce n'est cependant pas un vrai coup de coeur, du bon travail, le plaisir de le lire mais sans plus, il n'y a pas cette petite étincelle qui fait la différence.

A bientôt