Bonjour,

index

Je me partage, en ce moment, entre deux auteurs.

J'ai donc repris un nouveau roman de Jean François Parot mais je ne sais pas du tout si je suis la chronologie puisque je les lis dans l'ordre où je me les procure...

L'histoire :

Nicolas Le Floch a une liaison avec une jeune veuve aisée. Il semble en être amoureux même si son insistance à vouloir le mariage, l'agace un peu.

Un soir, alors qu'il se rend chez sa maîtresse, Julie de Lasterieux,  il est agacé de voir qu'elle minaude avec d'autres hommes dont un suisse Van et M. Balbastre l'organiste de Notre Dame qui se moque de Nicolas.

Ce dernier est furieux et part, non sans avoir fait ses observations à sa compagne.

Il erre un moment dans les rues de Paris avant de revenir chez sa maîtresse où la fête bat toujours son plein. Il récupère dans l'office une bouteille de bon vin et rentre chez lui, au domicile de l'ancien procureur. Il est  alors pris de malaise et le lendemain apprend l'empoisonnement de son amie.

Tout semble l'accuser mais il peut compter sur l'amitié de ses fidèles amis.

Le roi l'envoie  en Angleterre et l'assassinat peut avoir eu pour but d'empêcher cette mission, d'autant que l'on tente, à plusieurs reprises de le tuer...

Au retour de Londres, Nicolas reprend l'enquête.

Il apprend aussi qu'il a un fils illégitime.

Mon avis :

Les différentes intrigues s'entremèlent.

L'époque est difficile puisque le roi commence à être détesté par les parisiens ainsi que sa jeune maîtresse. Mme de Pompadour est décédée et lui a succédé Mme du Barry, qui n'est guère appréciée.

On découvre le roi vieillissant puis la mort affreuse de ce souverain.

J'ai aimé l'intrigue mais aussi le fond historique.

Je sais que je vais lire d'autres romans de cet auteur qui est prenant et nous apprend beaucoup de choses sur cette époque qui précède la révolution. C'est une façon bien divertissante de découvrir ce siècle agité.

A bientôt