21 avril 2019

95 année 2/ Agatha Christie et " la dernière enigme "

Bonjour,

 

index

 

Ce roman est la dernière enquête de Miss Marple.

Il a été écrit en 1940 par Agatha Christie qui, craignant de mourir pendant la guerre, voulait des publications posthumes afin de préserver ses proches des soucis financiers.

Il n'a été publié qu'en 1976.

L'histoire :

Gwenda Reed arrive en Angleterre, précédant ainsi  son mari retenu par le travail. Elle doit acheter leur nouvelle maison sur la cote sud et la décorer afin que le couple s'y installe.

Gwenda ne connaît pas l'Angleterre, elle est née en Inde où son père était militaire, puis sa mère  est décédée alors qu'elle avait 2 ans et a été recueillie par une tante vivant en Nouvelle Zelande.

Elle a le coup de foudre pour une charmante demeure victorienne et commence les travaux. Elle a l'impression d'avoir toujours habité en ces lieux.

Elle souhaite un escalier menant au jardin et les ouvriers découvrent les vestiges d'un ancien escalier se trouvant justement à cet endroit. Divers autres incidents lui laissent penser qu'elle pourrait être une sorte de médium. Effrayée, elle va chez un cousin de son mari qui est romancier et se trouve être le neveu de Miss Marple.

L'enquête montre qu'elle a  vécu un moment en Angleterre. Gwenda reprend contact avec le docteur Kennedy qui se révèle être  le frère aîné de la seconde épouse de son père, la fameuse Helène.

Miss Marple est inquiète pour le jeune couple car elle soupçonne les risques qu'il y a à faire revivre le passé et à se mesurer avec un criminel qui pouvait se croire désormais à l'abri...

Mon avis :

Une enquête menée à 100 km/h avec beaucoup de péripéties.

C'est la dernière histoire mettant en scène Miss Marple mais en réalité chronologiquement ce n'est pas la dernière qui a été écrite puisque l'on retrouve cette héroïne vieillie dans d'autres livres de cet auteur.

J'ai passé un excellent moment de lecture même si ce n'est pas the best pour moi.

J'ai aimé cependant la montée de l'angoisse chez Gwenda, c'est fait par petites touches : l'escalier, la porte, le papier peint et on est alors emporté par l'histoire...

On n'est de toute façon jamais déçue par cette grande dame dont j'ai dévoré les romans alors que j'étais toute jeune. Je lui dois sans aucun doute ma passion pour les romans policiers.

A bientôt

 

 

 

 

Posté par eoghan à 08:20 - - Permalien [#]
Tags : , ,


15 avril 2019

93 année 2/ Agatha Christie et " un cadavre dans la bibliothèque"

Bonjour,

index

J'ai eu envie de relire un grand classique d'Agatha Christie.

Un cadavre dans la bibliothèque est en fait un des premiers romans que j'ai lu de cet auteur... il y a bien longtemps.

Je ne vais pas évoquer l'auteur car qui ne connaît pas Agatha Christie.

L'histoire :

Mrs Dolly Bancroft est réveillée brutalement par les cris de sa domestique Mary.

Elle réveille son mari Arthur et tous deux découvrent qu'il y a un cadavre dans leur bibliothèque.. et c'est le début de ce roman.

La victime est une jeune femme  revêtue d'une robe plutôt clinquante et de chaussures argentées.

Aucune personne vivant dans le manoir des Bancroft ne la connaît.

Dolly fait appel à son amie Miss Marple. Cette dernière, arrivée avant la police locale, constate que la victime est vraiment très jeune et qu'elle ronge ses ongles.Elle pense qu'il s'agit peut être d'une invitée de Basil Blake, jeune homme travaillant dans le cinéma et dont les frasques sont remarquées dans le village paisible de Ste Mary Mead.

Deux jeunes filles sont portées disparues, une jeune collégienne de 16 ans et une jeune danseuse de 18 ans.

La cousine de cette dernière, Josie,  identifie la victime comme étant Ruby keene.

Josie Turner, danseuse dans l'établissement réputé du Majestic, s'est blessée à la cheville. Ne pouvait plus animer les soirées dansantes de l'établissement, elle a demandé à Ruby de la remplacer pour les exhibitions qu'elle effectuait avec son partenaire Raymond. La veille, toutefois, Ruby n'était pas venue assurer son numéro.

Un client de l'hotel, M.Jefferson, avait prévenu la police de la disparition de la jeune femme.

M.Jefferson, homme d'affaires fortuné,  est bien connu des Bantry.

Molly raconte à Miss Marple qu'il a perdu ses deux jambes dans l'accident qui a coûté la vie à son fils et sa fille. Il est resté proche de son gendre et de sa belle-fille ainsi que du fils de cette dernière issu d'une précédente union.

Molly est très excitée par cette affaire, qui romp  la monotonie de son existence mais rapidement elle s'inquiéte pour son mari qui s'isole et devient morose. Elle comprend que le village est persuadé de sa culpabilité  et qu'Arthur Bantry risque de ne pas s'en remettre.

Elle décide de s'installer avec Miss Marple à l'hôtel Majestic afin de mener l'enquête et permettre à son amie de découvrir le coupable.

Plusieurs pistes s'ouvrent à nos enquêtrices d'autant que la victime devait être adoptée par M.Jefferson...

 

Mon avis :

On adore retrouver une énigme d'Agatha Christie avec son atmosphère désuète. L'énigme est diabolique à souhait et j'adore ça... On soupçonne ltout le monde jusqu'au dénouement final. Il faut dire qu'Agatha Christie nous a menés avec brio sur une fausse piste que l'on a suivi sans trop se poser de questions alors qu'un indice ( et même deux)  nous est donné dès le départ !! 

Le roman n'est pas très long mais il est dense. On se plonge dans une atmosphère un peu démodée mais moins que d'autres romans de cet auteur je trouve.

En tout cas, on passe un merveilleux moment avec Miss Marple. Cette dernière, qui vit dans un petit village, a accumulé, grâce à son sens de l'observation, une étonnante connaissance de la nature humaine lui permettant de dénouer les fils de cette intrigue machiavélique.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:03 - - Permalien [#]
Tags : , ,

12 janvier 2018

36/ Agatha Christie et " Le couteau sur la nuque"

Bonjour,

 

couv63778242

 

Je reviens à mes premières amours en relisant un roman d'Agatha Christie...

Inutile de présenter l'auteur que nous avons tous eu l'occasion de lire.

Après le club des cinq, la série des "Alice", je me suis jetée sur les Agatha Christie, bien sûr!!

L'histoire :

Hercule Poirot assiste à la représentation donnée par Carlotta Adams, une étoile montante dans le monde des imitateurs. Elle  pastiche avec talent de nombreuses personnalités dont  la célébre comédienne Jane Wilkinson.

Quelques temps plus tard Hercule Poirot est contactée par Jane Wilkinson qui lui confie la mission d'obtenir l'accord de son mari Lord Edgware sur le principe d'un divorce à l'amiable. Elle souhaite en effet se remarier avec le duc de Merton et n'hésite pas à lui préciser qu'elle se débarrasserait volontiers de ce mari gênant. Hercule Poirot prend rendez vous avec Lord Edgware qui lui confie son étonnement face à cette demande qu'il aurait accepté par courrier plus de six mois auparavant afin de permettre à son épouse d'épouser l'acteur Bryan Martin.

Hasting trouve Lord Edgware étrange et même menaçant.

Le lendemain l'inspecteur Japp vient trouver Hercule Poirot et lui annonce que la veille au soir Lord Edgware a été tué par son épouse. Cette dernière est arrivée en taxi vers 22 h, a demandé à voir son mari avant de repartir une heure plus tard. Le maître d'hotel a alors découvert Lord Edgware mort d'une blessure à la nuque.

Il se trouve qu'à l'heure des faits, Jane Wilkinson participait à un dîner en ville après avoir d'ailleurs hésité à s'y rendre.

Le fille de la victime se trouvait de son coté au théâtre. Il s'avère qu'elle détestait son père

Le neveu de Lord Edgware, qui mène une vie extravagante et se trouve criblée de dettes, est également soupçonné, de même que Carlotta Adams. Cette dernière est retrouvée assassinée par Hercule Poirot qui a pressenti le danger que courrait la jeune femme

Comme toujours, dans les romans d'Agatha Christie, tous les personnages sont suspectés à tour de tour et chacun a eu la possibilité de commettre l'assassinat initial puis le ou les suivants ...

 

Mon avis :

J'ai toujours beaucoup de plaisir à reprendre les romans de cet auteur.

Pistes et fausses pistes, j'adore.

Ici l'intrigue paraît si évidente ... au début.

Jane Wilkinson à la cervelle de moineau est l'auteur évident du crime... puis on se dit que cela ne peut être elle donc il s'agit de Carlotta Adams... mais elle meurt elle aussi... et là on est perdu.

Pourtant le roman est jalonné de petits cailloux que l'on ne distingue qu'à posteriori...

Bien sûr le roman a vieilli, Hercule Poirot est agaçant mais j'ai toujours plaisir à le retrouver, un peu comme une vieille paire de chaussons. C'est ma madeleine à moi, enfin l'une d'entre elles!! 

L'intrigue est quand même astucieuse et l'on passe un bon moment avec ce livre.

A bientôt

 

 

 

 

Posté par eoghan à 07:18 - - Permalien [#]
Tags : , ,