09 juillet 2018

117/ Anne Holt et " Haine"

Bonjour,

 

haine

 

Ce livre a été édité en 2010 en France.

 

J'ai déjà lu du même auteur « une erreur judiciaire » avec Vik et Stubo, un roman qui m'avait fait froid dans le dos...

 

Inutile de le rechercher ici car je l'ai lu bien avant l'existence de ce blog.

 

L'auteur a été inspecteur de police, reporter à la télévision norvégienne, avocat spécialisée dans les affaires d'enfants et enfin ministre de la justice.

 

Elle s'est vu décerner plusieurs prix et sa précédente série mettant en scène l'inspecteur principal Hanne Wilhelmsen a fait l'objet d'adaptations cinématographiques.

Hanne apparaît d'ailleurs dans le présent roman.

 

 

 

L'histoire :

 

Alors que sa mère assiste au mariage de sa soeur, Kristiane, autiste de 14 ans, échappe à la surveillance de sa babysitter et manque de se faire écraser par un tram. Un homme, surgi de nulle part, arrive à l'attraper avant le choc fatal. La mère, Inger Johanne Vik, est tellement choquée qu'elle gifle l'homme providentiel.  Suite à cet incident, Kristiane murmure «  La dame est morte ».

 

Par ailleurs, le second mari de Inger Johanne Vik, Ingvar Stubo, qui est policier, est chargé de l'enquête sur l'assassinat de Eva Karin Lysgaar, évêque de Borgen, tuée dans la nuit du 24 décembre en pleine rue.

 

Le mari de l'évêque, complètement effondré, ne se montre aucunement coopératif et refuse d'indiquer à la police pourquoi son épouse était dehors à cette heure tardive. Une photo disparue de la chambre de l'évêque interpelle le fils unique de la victime,  persuadé que sa mère a eu un enfant avant d'épouser son père.

 

Plusieurs meurtres ont lieu : un drogué, un artiste, la compagne d'une réalisatrice de documentaire dont le corps n'est découvert que tardivement ... ne présentant à priori aucun lien entre eux jusqu'à ce que Inger Johanne Vik, chargée d'une mission sur les crimes de haine, se rend compte que chacune des victimes était homosexuelle.

Elle se lance sur la trace d'une mystérieuse organisation américaine mêlant chrétiens et musulmans dans une même haine des gays et lesbiennes.

Vik pense que Kristiane a peut être vu le meurtre de la femme de la réalisatrice mais hésite à contacter la police ( et même son mari), elle se sent également observée et a peur pour sa fille.

 

Mon avis :

Une enquête touffue avec quelques longueurs mais que l'on suit avec plaisir et intérêt.

 

Si mes souvenirs sont exacts Anne Holt est, elle-même, lesbienne et est donc concernée par la situation actuelle de la communauté gays et lesbiennes et cela se sent, parfois un peu trop .

L'idée d'une lutte commune entre chrétien et musulman contre cette communauté m'est apparue de prime abord comme une alliance insolite mais je ne suis pas la pro des groupes haineux selon le titre du roman.

J'ai aimé les relations difficiles entre Vik et son mari, très pris par son enquête. Ce qui est un peu "téléphoné"est que justement Vik travaille comme par hasard sur les groupes haineux, ce qui lui permet d'avoir une illumination, un peu facile à mon avis...

Un roman assez prenant que j'ai  apprécié malgré les quelques critiques que j'ai formulées.

A bientôt

 

 

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,