01 novembre 2018

32 année 2 / Donna Leon et " Minuit sur le canal de San Boldo"

Bonjour,

 

minuit

 

Donna Leon est née en 1942 à Montclair dans le New Jersey.

On pourrait penser qu'elle est italienne mais pas du tout!! Mais après avoir travaillé dans pléthore de pays, elle est installée depuis trente ans à Venise, cadre de ses romans. Il semble qu'elle vive désormais en Suisse tout en gardant un pied à terre à Venise, reprochant à Venise ses trop nombreux touristes.

Elle est  l'auteur de très nombreux romans policiers mettant en scène le commissaire Brunetti.

Le présent roman est paru en 2017 mais j'ai lu plusieurs livres de la série avant celui-ci.

Je crois qu'une série a été tirée de ces romans. Je ne l'ai jamais regardée me semble-t-il ou alors ça ne m'a pas marquée.

L'histoire:

Le commissaire Brunetti est marié à Paola, une descendante d'une noble famille vénitienne très fortunée. Le couple a deux enfants.

Le roman débute par un diner assez protocolaire avec, outre sa belle mère, la comtesse Falier, et son épouse, la comtesse Lando-Contini, un banquier et son épouse, un lord anglais,  et un architecte Sandro Vittori-Ricciardi.

Le repas a pour objet de réunir des mécènes étrangers et des vénitiens.

La comtesse Lando-Contini demande à Brunetti de la rencontrer le lendemain. Assez intrigué, Brunetti se rend chez la comtesse qui lui explique qu'elle est âgée mais, qu'avant sa mort, elle souhaite connaître le nom de celui qui a agressé sa petite fille plusieurs années auparavant.

Alors qu'elle était âgée de 16 ans, Manuela a fait une chute dans le canal et a été repêchée par un homme ivre. Elle a survecu mais a des  séquelles importantes, restant à jamais une enfant d'âge mental de 7 ans, alors qu'elle en a 30 .

L'enquête a conclu à un accident mais il se trouve que Manuela souffrait depuis ses quatre ans d'une phobie de l'eau, maladie terrible lorsque l'on vit à Venise. De plus, le seul témoin a indiqué qu'il avait vu un homme la pousser, mais son état d'ivresse l'a disqualifié.

Brunetti obtient de rouvrir l'enquête avec  l'accord de son supérieur en échange d'un avantage honorifique pour son épouse.

Il enquête, aidé par Elettra et par son adjointe, Griffoni, qui sympathise avec Manuela.

L'expertise de l'époque montre que manuela avait été violée.

Le témoin est alors assassiné.

Mon avis :

Moyen dirais-je, très moyen.

Trop prévisible surtout.

L'intrigue débute pas trop mal mais la découverte de l'auteur des faits n'est due qu'au hasard et on se doutait que le témoin allait être assassiné... C'est assez longuet, pas franchement passionnant d'autant que très rapidement j'ai deviné qui était l'auteur des faits. 

De toute façon, ce n'est pas Brunetti qui a dénoué les fils de l'intrigue mais juste une mauvaise rencontre due au pur hasard. L'auteur a totalement sombré dans la facilité et j'avoue que ces grosses ficelles me fichent en rogne. Je suis contente d'avoir emprunter ce roman et ne pas l'avoir acheté et de plus je crois que j'aurais pu m'épargner cette lecture.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,