12 octobre 2018

22 année 2 / Harlan Coben et " Sans défense"

Bonjour,

sans défense

Lorsque j'ai trouvé " Sans défense" à la bibli, j'en ai été ravie et je l'ai commencé sans tardé, enfin juste le temps de finir ma lecture précédente.

C'est que Harlan Coben, j'aime bien, moi!!

L'histoire :

Deux enfants de six ans jouaient chez les parents de l'un des deux, en l'espèce chez Nancy et Hunter Moore. Alors qu'ils étaient gardés par la baby-sitter, ils sont enlevés par trois hommes et la baby-sitter est retrouvée ligotée.

Comme souvent chez Harlan Coben, l'intrigue débute sur les chapeaux de roue.

Win, l'ami et associé richissime de Myron Bolitar, surveille un jeune homme qu'il pense être Patrick Moore, un des deux enfants enlevés dix ans auparavant.

Mais il attend l'arrivée de Rhys, le deuxième enfant disparu, qui se trouve être de sa famille.

L'info lui est parvenue de façon anonyme et elle semble se révêler exacte.

Mais un homme s'approche de Patrick. Il est accompagné de ses deux gardes du corps. Après avoir vu le jeune homme être frappé, Win intervient, tue les trois malabars et Patrick se volatilise... Win appelle Myron à la rescousse.

beau début de roman...

Quelques temps plus tard, il réussit à localiser à nouveau le jeune homme et négocie une rançon pour les deux garçons mais là aussi les choses ne se passent pas comme prévu, Win ne récupère que Patrick et encore de justesse puisqu'il est sérieusement blessé.

Les parents des deux disparus sont alors avertis des avancées de l'enquête. Il s'agit d'une part de Brooke et Chick Baldwin, les parents de Rhys dont la mère est la cousine de Win et d'autre part de Nancy Moore et Hunter Moore. Ces derniers ont divorcé après l'enlévement des enfants.

Nancy, persuadée que le jeune récupéré est bien son fils, met tout en oeuvre pour le protéger en le soustrayant aux interrogatoires. Sa fille Francesca, qui croyait son frère disparu, est bouleversée par son retour.

Mais le jeune homme est-il bien Patrick ou n'est-il pas Paul dont le physique est proche de celui du disparu?

La question se pose d'autant plus que le prétendu Patrick a subi une opération de chirurgie esthétique et que, suivi par Myron, on le voit embrasser la petite amie de Paul...

Mais l'histoire est bien plus complexe.

Mon avis :

Je suis partagée.

D'une part l'histoire est indéniablement haletante jusqu'au final... non je ne vous le dévoilerais pas hi hi!!

Le jeune homme est il bien Patrick, comme l'affirme sa mère ou est -il Paul? Pourquoi Nancy, qui sait ce que c'est de perdre un enfant, ne vient elle pas en aide à Brooke?

L'enquête met en évidence des contradictions et Harlan Coben se joue de nos émotions avec brio.

D'autre part, je ne suis pas totalement entrée dans le roman  ou plutôt, après y être entrée avec enthousiasme j'en suis un peu ressortie.

Pourquoi? J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages dans tous les sens  alourdissant l'intrigue et à un moment,  cela a fini par me lasser.

Par contre le personnage de Win a gagné en consistance et cela m'a bien plu, plus la chute de l'intrigue quand même...

Je résume : un roman qui sort quand même du lot, il faut le reconnaître, Myron identique à lui-même ( peut être un peu trop), Win qui tire son épingle du jeu, une intrigue bien ficelée qui eut méritée d'être plus resserrée dans son écriture. C'est un bon Harlan Coben mais pas le meilleur à mon avis.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 janvier 2018

43/ Harlan Coben et "double piège"

Bonjour,

Double-piege

 

Inutile de présenter cette grande figure du roman policier américain et je ne le ferai donc pas.

 

L'histoire :

 

Le roman débute avec la présence de Maya à l'enterrement de son mari Joe Burkett.

Elle est accompagnée de sa fille de deux ans.

Ce début est pour moi une vraie réussite. 

Maya est une ex-militaire qui a du quitter l'armée à la suite d'un scandale dévoilé par un lanceur d'alerte Corey Rudzinsky dit la Vigie. Elle est toujours suivie pour stress post traumatique.

Joe est l'un des fils d'une famille extrêmement fortunée.

Alors qu'elle était encore militaire, Maya a appris le décès de sa soeur Claire, cette dernière a été torturée et assassinée dans ce qui semble être un cambriolage qui a mal tourné.

Trois mois plus tard Joe est à son tour assassiné sous les yeux de son épouse par deux individus cagoulés dans le  parc où le couple venait de se retrouver.

Maya est, dans un premier temps, soupçonnée du meurtre de son mari mais l'analyse balistique montre que Claire et Joe ont été assassinés par la même arme.

Une amie de Maya lui a remis une caméra dissimulée dans un cadre numérique afin de pouvoir surveiller la nounou et l'enfant lors de ses absences professionnelles. En visionnant l'un des enregistrements, Maya y voit un homme qu'elle reconnaît comme étant Joe.

Elle se lance dans une enquête tant sur la mort de son mari que de celle de sa soeur. Elle remonte ainsi dans le passé de son mari. La famille a été frappée par le décès d'un autre fils, Andrew, mort  qui a fait suite à celui de son compagnon de chambre dans l'établissement select ou Andrew et Joe poursuivaient leurs études. 

Par ailleurs Corey la vigie est de retour et menace de dévoiler d'autres scandales.

Je ne raconterai pas l'intrigue pour laisser le plaisir de la découverte.

Mon avis :

Corey la vigie n'est pas très éloigné d'un certain lanceur d'alerte bien connu.

L'intrigue est prenante, bien ficelée je dois l'avouer. Dès le premier chapitre qui débute avec l'enterrement de Joe, on est pris par l'intrigue. Maya, sous le choc, parait étrangère à la cérémonie. On a de suite de l'empathie pour cette jeune veuve et sa fillette.

On croit deviner que Joe est vivant, puis on doute, puis après une nouvelle salve de révélations on doute de tout et de tout le monde...

Bref un roman que l'on ne lâche pas, j'ai beaucoup apprécié cette lecture.

Ma prochaine lecture ou plutôt relecture sera le premier roman de Pieter Aspe, j'ai hâte de boire un verre de Duvel en sa compagnie!!

A bientôt

Posté par eoghan à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,