04 novembre 2017

17/ Hervé Jourdain et "femme sur ecoute"

Bonjour,

 

sur-ecoute-1120366430_ML

 

Un nouveau roman qui sera français, cette fois.

Je suis rarement tentée par les polars français, c'est peut être dommage mais cette fois j'ai sauté le pas.

L'auteur est un capitaine de police à Paris et ce roman est le quatrième qu'il a écrit après "Sang d'encre au 36", "Psychose au 36" et le "Sang de la trahison" qui a reçu le prix du quai des orfévres.

Ce roman est paru en mars 2017.

 

Je vais évoquer le livre au fur et à mesure de la lecture.

 

Les premières pages sont consacrées à un dialogue entre Manon, escort girl, danseuse de pole dance, prostituée et une de ses amies qui exerce la même activité. J'avoue que je me suis sentie un peu rebutée par cette entrée en matière mais bon, je ne vais pas abandonner au bout de trois pages. Donc j'ai poursuivie ma lecture.

Plusieurs histoires s'entre croisent.

Tout d'abord celle de Manon qui a eu un bébé, Jihad de "Bison" actuellement en détention et que Manon visite régulièrement.

Elle vit avec sa soeur Julie  dans l'appartement hérité de leurs parents .

Si Julie poursuit de brillantes études et s'occupe de Jihad, Manon est censée travailler de nuit dans un hotel parisien. En réalité elle exerce une activité de pole dance au Jardin d'Eden, ce que sa soeur découvre. Manon se prostitue  et met de l'argent de coté afin d'acquerir un commerce de lingerie de luxe appartenant à Martine laquelle souhaite prendre sa retraite.

Sa vie est perturbée par un piratage de sa carte bleue dont elle accuse dans un premier temps Julie. Son compte bancaire est vidé et elle découvre que sa soeur n'est pas à l'origine des achats qui lui ont été facturés.

 

Par ailleurs, Yasmine Toumi, fille d'une candidate à l'élection présidentielle, est victime d'une overdose sur laquelle doivent enquêter Compostel et Kaminski.

Lola, membre de l'équipe et chargée des recherches informatiques, se voit confier le disque dur de la victime. 

Compostel en profite pour  lui confier  le disque dur de son fils Alexandre qui s'est suicidé trois ans plus tôt.

Les enquêteurs sont, par ailleurs, confrontés à d'importantes fuites relayées par une journaliste.

 

J'avoue avoir eu du mal à entrer dans ce roman mais il finit par éveiller mon intérêt, après quand même un bon tiers de la lecture, c'est beaucoup!!

La mort de la journaliste Milena Popovic accélère l'intrigue et celle-ci devient à partir de ce moment plus palpitante.

J'ai enfin accroché au roman qui se révèle beaucoup plus intéressant et au final passionnant. Je suis ravie de cette lecture.

J'aimerais trouver les autres romans du même auteur.

Après avoir vérifié, les trois livres précédents ne se trouvent pas à ma médiathèque. J'ai des difficultés à comprendre leur politique d'achat comme je l'ai déjà précisé, d'autant que deux des trois romans précédents ont reçu des prix qui auraient du justifier ces acquisitions!

 

L'intrigue a du mal à démarrer, peut être trop de personnages, je ne sais pas où se situe le problème mais les liens se resserrent.

La question que je me pose est peut être le fait que l'on ne s'identifie pas à Manon, pas vraiment à sa soeur, on s'intéresse à Compostel mais son personnage se trouve peu étoffé au départ du roman. Lola garde un certain mystère, même si l'on devine qu'elle rencontre des problèmes de santé et là aussi je ne me suis pas sentie concernée par elle dans le premier tiers du roman. Je pense que c'est de là que vient ma difficulté à entrer dans le livre. 

C'est bien écrit, bref je le recommande même s'il faut au départ s'accrocher un peu. J'ai même été accro vers la moitié du roman !!! 

 

Je ne sais pas ce que sera ma prochaine lecture, j'ai encore dans mes stocks  un roman d'un auteur japonais et un livre de science fiction. A voir!!

A bientôt

 

 

 

 

Posté par eoghan à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,