06 mai 2018

86/ Jean Failler et " les bruines de Lanester"

Bonjour,

les-bruines-de-lanester-mary-lester-a-lorient

Un drôle de personnage que celui de Jean Failler, né en 1940 en Bretagne.

Il a eu plusieurs vies et a commencé à écrire en 1983, il a sans doute écrit avant mais c'est à cette date qu'il a reçu un prix pour une pièce de théatre.

Puis en 1998 il a commencé à écrire des romans policiers mettant en scène Mary Lester.

C'est pour cette raison que j'ai emprunté ce roman car je me souvenais vaguement de cette série.

J'ai donc débuté ma lecture avec un petit roman qui se situe à Lorient.

L'histoire :

Mary Lester est une jeune femme qui a fait des études universitaires, a travaillé chez un avocat avant d'entrer à l'école de police.

Au début du roman elle est donc stagiaire auprès d'un inspecteur plus chevronné Marc Amadeo, aux allures de bellâtre méditerranéen, voire, selon Mary, de maquereau marseillais.

Et Mary s'ennuie... on ne lui donne que des tâches administratives sans grand intérêt et lorsqu'on découvre un clochard mort, l'enquête est rapidement classée comme étant un accident.

De même la disparition du directeur de l'hypermarché local est classée comme étant une fugue...

Mais Mary cogite et essaie de relier le directeur disparu, le clochard noyé, le bateau disparu et une cabane face à la mer pour arriver à la solution.

Mon avis :

Une plume alerte, une écriture plaisante...

On ne s'ennuie pas en lisant ce roman.

Mais l'existence des inspecteurs féminins en 1998 n'était déjà plus une nouveauté et il y a quand même pas mal de clichés dans la description de la vie de ce commissariat.

C'est apparemment le premier roman d'une série, je vais peut être tentée d'en lire un plus récent histoire de voir... mais je ne sais pas quand, car j'ai un projet sur le feu...

J'avais lu, que dis-je dévoré, cet été les romans de Nicci French sur Frieda Klein.

Si j'étais partie avec un des romans, j'ai acheté ce qui était dans la librairie, poussant le vice à commander les autres. A ce sujet j'avais été sidérée de voir qu'il y avait le lundi puis le mercredi mais pas le mardi ( enfin il manquait des volumes pour faire une vraie série) et il n'était même pas en commande.

Mais cet été il n'y avait pas encore le samedi, que ma fille m'a offert contre prêt des autres romans puis du samedi hi hi.

j'ai vu que le dimanche était paru donc je relis les précédents ...

A bientôt

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,