25 novembre 2018

46 année 2/Metin Arditi et " le carnaval noir"

Bonjour,

Carnaval-noir

L'auteur né en 1948 à Ankara est de nationalité suisse mais d'origine turque séfarade. Il a passé une partie de son enfance au sein d'un pensionnat suisse.

Il a écrit de très nombreux romans et essais. Il a une formation scientifique de haut niveau puisqu'il est diplomé en physique mais aussi en génie atomique.

Il a crée une fondation qui porte son nom par le biais de laquelle il fait de nombreux dons. Il a apparemment fait fortune dans l'immobilier.

Il a récemment été décoré en qualité de commandeur des arts et lettres à Paris.

L'histoire :

Donatella, une jeune étudiante qui fait une thèse sur la Venise du 16ème siècle,  étudie divers documents au sein de la bibliothèque municipale Marciana et fait une découverte étonnante et passionnante. Hélas, elle n'aura pas le temps d'en faire état car elle est brutalement assassinée par un groupe d'homme en noir qui la jette dans la lagune.

A Saint Saphorin au château de Pre-vigne se déroule un rassemblement au cours duquel intervient Bartolemeo San Benedetto. Il s'agit de former des brigades de jeunes chargés de sauver l'occident de l'invasion qui se prépare. La devise de ce mouvement est celle de la Congregazione qui existait cinq siècle auparavant. Bartolemeo a ainsi été choisi par Zaccaria pour mener le projet à bien, compte tenu de la démission de l'église face à la situation actuelle.

Le professeur Bénédict Hugues est quant à lui déprimé par la transfert probable de sa chaire de latin médiéval à Fribourg et du mépris qu'il sent chez son fils Antoine. Ce dernier éprouve une profonde admiration, non pour son père mais pour son oncle  qui a réussi dans la vie.

Toutefois Benédict Hugues a la satisfaction de pouvoir examiner un livre ancien qu'il a acheté lors d'une vente aux enchères par correspondance. Il trouve que la reliure est un peu boursouflée et demande l'avis d'une amie restauratrice de reliure ancienne. En fait sous cette reliure se trouve un document ancien écrit en latin médiéval et qui évoque le " carnaval noir".

La " carnaval noir" évoque une prophétie selon laquelle un envoyé du ciel sauverait l'église de Rome et serait reconnaissable au fait que chacune de ses mains aurait six doigts.

Justement Bartolemeo a six doigts à chaque main...

Mon avis :

La couverture du roman m'avait plu, l'idée que cela se passe à Venise également.

L'intrigue tourne autour d'un complot contre le pape réunissant assez étrangement extrême droite et islamistes radicaux.

Les critiques sont souvent excellentes mais j'avoue que je n'ai pas accroché, ce roman, je l'ai trouvé inutilement confus et j'ai peiné à aller jusqu'au bout.

Je dois avoir le QI d'un bulot car toutes ces références ... c'est érudit effectivement mais je trouve que cela ne suffit pas pour faire un bon livre,  j'ai trouvé ce roman confus, rapide et confus ( ce doit être vrai car je le dis deux fois hi hi) ... peu crédible en  plus...

J'ai songé  que je devais peut être revenir aux romans du club des cinq hi hi!!Ceci étant j'avais adoré ces livres ainsi que ceux de la série Alice hi hi. Il m'arrive d'en relire pour être en phase avec ma puce qui en lisait... maintenant elle dévore Harry Potter, euh si vous vous le demandez,  oui je les ai lu aussi et j'ai adoré

Bon revenons au " Carnaval noir" Je suis tout à fait déçue.

J'ai fini ce roman pas trop volumineux avec difficulté et j'ai bizarrement le sentiment d'avoir du mal à me souvenir de l'intrigue... horrible impression !!

A bientôt

 

Posté par eoghan à 08:32 - - Permalien [#]
Tags : ,