22 mars 2019

85 année 2/ Michael Connelly et " Two Kind of truth"

Bonjour,

anglais

 

Ce roman est paru en 2017 et je l'ai lu dans sa version originale car je crois qu'il n'a pas encore été traduit.

Ne m'imaginez pas bilingue, pas du tout, je lis à peu près correctement l'américain ( sinon je devine hi hi)  et j'essaye de temps en temps de lire des romans en VO pour justement faire des progrès. Je mets juste un peu plus de temps hi hi!!

L'histoire :

Harry Bosch est chargé des colds cases de San Fernando petite ville située au milieu de Los Angeles,  elle est enclavée par cette grande agglomération. C'est à Los Angeles que Harry a fait toute sa carrière avant de prendre sa retraite.

Sa fille est désormais étudiante et Harry a choisi de reprendre du service.

Harry est chargé dans un premier temps d'une affaire de disparition qui a beaucoup perturbé son chef actuel, persuadé que Esmeralda Tavares a été victime des violences de son conjoint.

Mais une violente agression a lieu en ville et Harry, sans être chargé directement du dossier qui revient en fait à Lourdes, doit coordonner les investigations compte tenu de sa grande expérience en matière de crimes.

L'agression s'est déroulé dans un petite pharmacie : the Familia.

Les victimes sont José Esquivel sénior et José Esquivel junior qui venait de sortir de l'école de pharmacie. L'enregistrement vidéo montre qu'il s'agit d'une exécution  menée par des professionnels.

Rapidement l'enquête s'oriente vers un trafic de pilules compte tenu d'un signalement qu'aurait fait le fils à l'autorité de la santé. En se renseignant sur cette plainte, Bosch retrouve un de ses anciens co-équipier, Edgar.

Le FBI lui demande de s'infiltrer dans l'organisation.

Par ailleurs un détenu qui se trouve dans le couloir de la mort fait état d'une erreur judiciaire compte tenu des aveux d'un autre détenu. Il affirme que Bosch, depuis peu à la "crim", a mis délibérément une preuve l'incriminant. L'ADN retrouvé sur un vêtement de la victime semble lui donner raison.

Peu soutenu par ses anciens collègues, Bosch doit se défendre seul, enfin presque puisque son demi-frère lui vient en aide et les qualités d'avocat de Me Haller ne sont plus à démontrer même s'il emploie parfois des chemins de traverse.

Mon avis :

Le roman est avec du suspens et on ne le lâche pas avant la fin. Trois intrigues se mélange :

- le double meurtre dans la pharmacie et le travail en infiltration de Bosch,

- la possible mise en liberté d'un homme que Harry a contribué à arrêter trente ans auparavant et la remise en cause de l'intégrité de l'inspecteur,

- la disparition d'une femme, Esmeralda Tavares.

Une écriture dépouillée et une intrigue qui nous maintient en haleine sont les points positifs de ce roman.

Mais, car il y a un Mais, il y a beaucoup d'invraisemblance dans ce roman et, pour moi, c'est loin d'être le meilleur de son auteur que j'ai trouvé plus inspiré dans d'autres de ses oeuvres.

Maintenant, c'est toujours avec plaisir que l'on retrouve Harry et je n'ai pas boudé ma joie de lire cette dernière intrigue.

A bientôt

l

Posté par eoghan à 08:10 - - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2018

17 année 2/ Michael Connelly et "Sur un mauvais adieu"

Bonjour,

sur un mauvais adieu

Mais comment est-ce possible? Je n'avais pas vu le dernier Harry Bosch paru début 2018 apparemment. Il est vrai que j'attends les sorties en format poche...

Et seconde surprise : c'est ma première fiche de lecture sur ce blog de la série Harry Bosch... il est vrai que c'est il y a deux ans, lors de mes vacances d'été, que j'avais tout relu et je ne l'ai plus refait depuis cette époque pas si lointaine...

L'histoire :

Harry n'est plus officiellement dans la police mais est une sorte d'officier de réserve, de policier volontaire non rémunéré à San Fernando,  ville contiguë à Los Angeles.

La fonte des budgets de la police ont fait que de nombreux dossiers n'ont pas été traités  et c'est ce à quoi s'attelle Harry. Il découvre ainsi que des viols ont eu lieu selon un mode opératoire similaire lui laissant penser q'un violeur en série opére sur son secteur.

Par ailleurs Harry a une activité à temps partiel de détective.

A ce titre il est sollicité par un vieil homme extrêmement fortuné. Ce vieillard est à la fin de sa vie et il pense avoir eu un enfant alors qu'il n'avait pas 20 ans avec une jeune femme immigrée clandestine. Il souhaite savoir s'il a un héritier et prévient Harry que sa quête pourrait être dangereuse.

Il réussit à identifier une possible héritière mais n'arrive pas à joindre son client, pas étonnant il est décédé... Harry Bosch fait appel à son frère, l'avocat Mickey Haller, lorsqu'il reçoit le testament de son client, via sa fidèle secrétaire Ida.

Harry ne vit toujours que pour son travail auquel il consacre toute son énergie.

Sa fille est étudiante et Harry la voit de temps en temps.

Mon avis :

Le début était très prometteur ( je me suis dit ah au moins, ça c'est autre chose!! ) et d'ailleurs j'ai lu le roman sans lever le nez.

J'ai cependant éprouvé une certaine déception à un moment.

Les deux enquêtes se sont déroulées presque tranquillement...

L'enquête sur le viol ... rien à en dire...

La recherche de l'héritier et la mort du client : pareil sauf que cela renvoie Harry à l'époque du vietnam...

Je m'attendais à des coups bas, des manoeuvres diverses et variées, ils étaient annoncés mais pas grand chose à part un laboratoire d'analyse incendié...

Je suis cynique car, dans la vraie vie, c'est déjà pas mal...

Je suis, en tant que totale fan de Harry et de l'auteur, un peu déçue, euh non très déçue!!

Bon, ne nous le cachons pas, ce n'est pas un grand cru, le roman se laisse lire mais c'est assez platouille, c'est linéaire sans relief. Rien à voir avec la virtuosité de certains de ses autres romans. J'ai envie de dire : mais que se passe-t-il Michael? un coup de mou littéraire?

A bientôt

 

 

 

 

 

Posté par eoghan à 07:55 - - Permalien [#]
Tags : , , ,