05 juin 2018

100/ Ragnar Jonasson et " Natt"

Bonjour,

 

Natt

 

J'ai déjà lu et fait une fiche de lecture sur deux autres romans mettant en scène Ari Thor, ce jeune inspecteur de police ayant choisi de s'installer à Siglufjordur  tout au nord de l'Islande.

Les romans sont "Snjor" paru en 2010 puis "Mork" en 2014. Je les ai découverts cette année et j'avoue les avoir beaucoup aimés.

Pour mon centième roman sur ce blog j'ai donc choisi "Natt", titre qui signifie "Nuit" et paru tout à fait récemment.

Le roman est traduit de l'anglais donc double traduction.

 

Ragnar Jonasson est un patronyme que l'on traduit par fils de Jonas.

En Islande on n'utilise  pas de nom de famille. Le nom d'une personne est  formé à partir du prénom de son père (parfois celui de la mère) et on y ajoute "son" pour un homme et "dottir" pour les filles. Je me demande comment on s'y retrouve pour l'état civil mais ceci est une autre histoire.

L'auteur est né en 1976, il a donc 42 ans mais sur les photos il fait vraiment plus jeune!! Le climat froid à l'air de conserver son homme ( ou photoshop hi hi)

Ce que j'aime est qu'il ne publie pas un roman chaque saison littéraire, j'ai l'impression qu'il prend son temps pour faire des intrigues qui tiennent la route.

En tout cas son personnage de Ari est tout à fait intéressant.

L'histoire :

Un jeune étudiant américain est en villégiature en Islande et recherche des sources à proximité de Siglufjordur. Il ne trouve pas les sources mais le corps d'un homme mort qui a été violemment frappé au visage à l'aide d'une planche ayant un clou.

Ari Thor est chargé de l'enquête car son supérieur Tomas souhaite lui confier des missions plus importantes en vu, semble-t-il, de le voir lui succéder.

Tomas souhaite en effet se rapprocher de son épouse partie s'installer dans la capitale et le collègue de Ari fait preuve depuis plusieurs mois d'une réelle indifférence face à son travail.

L'intrigue présente plusieurs ramifications :

- Ari thor qui s'investit totalement dans l'enquête tout en ayant la nostalgie de sa fiancée Kristin avec laquelle une rupture est intervenue,

- Tomas, le supérieur de Ari, qui lui aussi poursuit l'enquête, tout en se demandant s'il ne doit pas retrouver son épouse installée dans la capitale pour y reprendre des études et néglige quelque peu de se préoccuper de l'un de ses subordonnées,

- Hlynur, collègue de Ari, poursuivit par de vieux démons,

- la journaliste Isrun dont le devenir professionnel est compromis et qui poursuit le scoop de sa vie.

Elle est également passionnée par l'histoire de sa grand mère à laquelle elle ressemble et cache des secrets...

Le tout avec un volcan qui crache des cendres et obscurcit le ciel de l'Islande.

 

Mon avis :

L'histoire, ou plutôt les histoires, sont bien équilibrées entre chacun des protagonistes.

Les personnages principaux sont bien dessinés et on s'y attache.

Mais les personnages secondaires m'ont également beaucoup plu;  qui n'a pas rencontré une "Mona" dont la peur de vieillir frise le ridicule ou le pathétique, ou encore un chef méprisant et tirant la couverture à lui comme le directeur de la rédaction de Isrun qui ne cherche qu'à la liquider professionnellement parlant.

Tout est fait avec finesse sans jamais tomber dans le pathos, la sensiblerie et la romance.

Même la vraie raison du meurtre de Elias est abordée avec délicatesse, comme le trafic auquel il s'adonnait.

Vous l'avez deviné, pour ce centième roman, c'est un petit bijou dont j'ai fait la fiche de lecture.Cela donne envie d'aller visiter l'Islande.

Ce qui m'a troublé, c'est que j'avais l'impression que Ari vivait avec Kristin dans le roman précédent. Et effectivement "Natt", troisième roman traduit en français est en réalité le deuxième dans l'ordre de l'écriture. C'est un peu dommage car cela m'a un peu gênée même si l'intrigue peut se lire indépendamment des autres romans.

Bon j'avoue tout , je déteste lire les livres dans n'importe quel ordre et je n'arrive pas à comprendre qu'un éditeur accepte ça !!

A bientôt

 

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 janvier 2018

34/ Ragnar Jonasson et "Mork"

Bonjour,

 

001-5

 

Je ne le croyais pas mais dans les ebook de la médiathèque il y a Mork de Ragnar Jonasson.

J'ai littéralement sauté dessus après avoir reçu ma liseuse.

L'histoire :

Ari Thor est toujours policier à Siglufjördur, petite ville du nord de l'Islande, avec Kristin désormais médecin.

Le couple vient d'avoir un enfant. Le supérieur d'Ari n'est plus Tomas mais Herjolfur, nouvellement nommé à un poste que convoitait également Ari.

Alors que Ari se trouve en arrêt maladie pour une méchante grippe, il est contacté par Héléna, l'épouse d'Herjolfur qui n'arrive pas à joindre son conjoint, appelé pendant la nuit.

Ari retrouve Herjolfur grièvement blessé à proximité d'une vieille maison abandonnée.

Dans la mesure où l'enquête concerne la brigade, c'est Tomas qui est appelé à la diriger  conjointement avec Ari.

Cette enquête, désormais pour meurtre suite au décès d'Herjolfur, les mènent vers le milieu de la drogue mais  aussi vers les hommes politiques locaux dont le nouveau maire et sa charmante adjointe.

Parallèlement, l'auteur nous fait lire le journal de bord d'un jeune homme qui a été hospitalisé au sein d'un asile psychiatrique suite, semble-t-il à des accès de violences.

Les deux histoires s'entrelacent sans que l'on sache à quelle époque exacte se déroule l'hospitalisation de l'auteur du journal.

Ari rencontre depuis quelque temps des problèmes de couple avec Kristin, qui a repris le travail et est attirée par un jeune praticien.

 

Mon avis :

L'histoire débute avec l'arrivée de Herjolfur à proximité de la maison abandonnée et il est songeur face à sa vie passée, son désir de bien s'occuper de sa famille et son arrivée dans cette ville différente de ses anciennes affectation. Il éprouve aussi une certaine crainte face à cette intervention en solitaire, crainte justifiée puisqu'il est atteint d'un coup de feu et l'agresseur le laisse pour mort.

Cette introduction du roman est importante, je n'en dirai pas plus...

On est pris par l'intrigue tant l'enquête que par le devenir de l'auteur du journal intime. On a de la sympathie pour ce mystérieux inconnu. 

On partage aussi les incertitudes professionnelles du jeune inspecteur Ari Thor mais aussi ses préoccupations familiales. J'avoue que j'ai eu envie d'aller dans le nord de l'Islande moi aussi revêtue d'une grosse doudoune me faisant ressembler à une énorme dondon!!

L'ambiance lourde du village, les mystères de chacun des protagonistes, moi j'adore!!

Il y a de nombreuses fausses pistes qui soutiennent la lecture et je n'ai pas lâché mon roman.

Mais, vers la fin ( voire avant) , j'avais plus que des soupçons.... mais cela n'a pas du tout gâché mon plaisir!!

Je trouve Kristin fort peu sympathique et c'était déjà le cas dans le roman précédent...

Je recommande tout à fait cet auteur et ce roman.

C'est le premier livre que je lis sur liseuse et je suis assez emballée par ce mode de lecture, moi qui ne pensais pas arriver à me détacher du support papier.

A bientôt

 

Posté par eoghan à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2017

14/ Ragnar Jonasson et " snjor"

Bonjour,

IMG_4915

J'ai de la chance dans mes choix en ce moment car ce roman m'a plu et en plus il était à ma médiathèque ( un miracle) .

L'histoire est celle d'un jeune policier dont le premier poste l'améne dans une petite ville de 1200 habitants au nord de l'islande, Siglufjördur.

Ari Thor a eu une vie compliquée, perdant ses parents très jeune et n'ayant plus de famille. Il vit en couple avec Kristin, étudiante en médecine dont c'est l'avant dernière année d'études.

Son recrutement, loin de Reykjavik, n'a guère été apprécié de sa compagne et leurs liens s'effritent au fils du temps.

Sur place, Ari Thor est confronté à la chute mortelle d'un vieil  écrivain   lors d'une répétition d'une pièce de théâtre.

Par ailleurs la femme de l'un des comédiens est retrouvée gisant inconsciente et  à moitié nue dans la neige. Son mari, volage et joueur invétéré, est soupçonné, même s'il dispose d'un alibi.

Je n'irai pas plus loin dans l'intrigue mais j'avoue que j'ai aimé ce roman et même sa lenteur.

Le lieu contribue au charme de l'intrigue avec des chutes de neige incessantes et oppressantes. 

J'aime aussi la personnalité du jeune policier. Sans famille, il souffre de l'indifférence de sa compagne et se sent bien seul dans cette région qui lui est étrangère.

L'auteur est né en 1976 et a été le traducteur de romans d'Agatha Christie en islandais.

Je sais qu'il a écris un autre roman Mörk que j'espère trouver soit en poche soit à la médiathèque ( Mais là je crois que je rêve hi hi)

 

A bientôt

 

Posté par eoghan à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,