08 octobre 2018

20 année 2 : Tom Bouman et " Dans la vallée décharnée"

Bonjour,

dans la forêt décharnée

 

Tom Bouman est un auteur américain mais j'avoue ne pas avoir découvert grand chose question biographie si ce n'est qu'il a écrit deux livres dans la série "Henry Farrell" : Dry bones in the valley en 2014 et Fatefull mornings en 2017.

"Dry Bones in the valley" étant devenu "Dans la vallée décharnée". Le roman est paru en France début 2018.

L'histoire :

Un corps est découvert sur les terres d'un vieil homme, Aubrey Dunigan. L'inconnu est jeune. Il est mort depuis un certain temps et son corps a été relativement préservé par le froid et la neige même s'il lui manque un bras.

Henry Farrell est, avec son adjoint George, une sorte de policier communal chargé de régler les différends locaux dans cette région constituée de bois et de montagnes. Il s'est installé à Wild Thyme, en Pennsylvanie où il a passé son enfance. Il est revenu suite au décès de son épouse, Polly. Il regarde avec réticence le développement de l'activité de forage de gaz naturel ou pétrole ( je ne sais plus trop)  utilisant la dé-fragmentation, industrie qu'il relie au décès prématuré de Polly.

 Dans la foulée de la découverte de ce mort inconnu, Henry doit faire face au meurtre de son adjoint puis à la découverte d'une tombe dissimulant le corps d'une femme, sans doute une certaine "Helen".

L'enquêteur s'intéresse à Barry Nolan, le gardien du camp de vacances Branchwater, puis à la famille Brady mais également au ranch appartenant aux Bray. Henry n'est pas indiffèrent au charme de Shelly Bray.

Le shérif du comté, Dally, est saisi du dossier mais Henry continue son enquête.

Mon avis :

J'ai aimé le charme de la campagne de Pennsylvanie, les petites magouilles de ses habitants pour vivre (modestement) même si la manne du gaz naturel change la donne pour certains.

Petits trafics en tout genre, chasse illégale mais raisonnable.

Au début de ma lecture, je me suis un peu perdue dans les différents personnages mais finalement cela ne m'a pas trop gênée pour poursuivre.

Le héros, Henry Farrell est quelqu'un de très solitaire mais qui est doué d'une certaine empathie et il fait preuve d'humanité tout en faisant respecter l'ordre.

On aime aussi son passé douloureux qui lui donne de la profondeur

C'est un livre que j'ai fort apprécié et j'espère que le suivant du même auteur sera rapidement traduit.

A bientôt

Posté par eoghan à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,