13 juillet 2018

119/ Robert Dugoni et " Prise au piège"

Bonjour,

 

prise au piège

 

Un familier de ce blog : Robert Dugoni.

Prise au piège est paru en France il y a, je crois, quelques mois et je me suis empressée de le lire!!

L'histoire :

Pour moi c'est le quatrième roman de l'auteur que je lis avec pour héroïne Tracy, inspecteur à la criminelle de Seattle, Dan, son compagnon, son supérieur qui la déteste le capitaine  Johnny Nolasco...

Un jeune garçon, qui arrondit ses fins de mois en pêchant des crabes, pose ses casiers tard le soir pour les récupérer tôt le matin afin de ne pas attirer l'attention sur le caractère illégal de son activité.

En remontant un casier il aperçoit une main aux ongles vernis.

L'autopsie fait apparaître que le victime est une jeune femme ayant subi récemment une chirurgie reconstructrice du visage avec pose d'implants.

Les numéros des implants identifient la morte comme étant Lynn Hoff.

Petit souci : l'identité est manifestement fausse.

Afin de découvrir la véritable identité de la victime, la photo du permis de conduire établi au nom de Lynn Hoff est diffusée, ce qui permet de faire une corrélation avec une femme, Andrea Strickland, disparue lors de l'ascension du Mont Rainer. Son mari, avec lequel elle faisait la course,  était d'ailleurs soupçonné de l'avoir poussée dans une crevasse.

Les motifs de tuer son épouse ne manquaient pas :

infidélités du mari, assurance sur la vie dont il était le bénéficiaire, difficultés financières et éventuelles poursuite pour escroquerie.

De plus, Andrea était la seule bénéficiaire d'un trust d'un montant d'un demi-million de dollars,  suite au décès de ses parents.

Graham l'a-t-il tuée? A-t-elle au contraire piègé son mari? Souffre-t-elle d'une dissociation de la personnalité comme le soupçonne son ancien psychiatre?

Bref de nombreuses questions sont soulevées par cette enquête.

Mon avis :

 

Je trouve que les romans de Robert Dugoni se bonifient.

Et ce n'est pas juste du au fait que j'aime "les séries".

Le roman est écrit selon un mode narratif en deux parties :

l'une est celle de la découverte du corps et de l'enquête  qui en résulte,

l'autre est l'histoire racontée par Andrea depuis sa rencontre avec son mari en passant par son vécu des infidélités et des violences qu'elle subit.

Cela rend le roman encore plus intéressant à mes yeux et plus dynamique me semble-t-il. Mais c'est une affaire de goût.

Au niveau de l'enquête, je note qu'il y a de nombreuses pistes possibles, le mari, la meilleure amie, des personnalités multiples de la victime et une autre que j'avais envisagée, la victime n'étant celle à laquelle on pense...

Et puis petit clin d'oeil, je ne sais pas, mais Andrea est boulimique de livres, et j'avoue que cela me parle, moi qui ai toujours un bouquin dans mon sac et maintenant ma liseuse depuis que mon fils me l'a offerte et qui serais capable de lire toute la journée laissant le ménage de coté...

Parallèlement on continue de suivre l'histoire de Tracy qui s'identifie à Andrea. Tracy s'interroge aussi sur le  fait d'avoir un enfant à 42 ans. Elle avait mis sa vie entre parenthèse en raison de la mort de sa soeur qu'elle avait eu beaucoup de difficulté à surmonter et désormais elle envisage sa vie différemment.

J'ai donc aimé ce roman policier  que je n'ai pas su lâcher avant la fin et je le recommande vivement, sachant que tout le monde ne recherche pas les mêmes choses dans ce type de lecture.

A bientôt

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 mai 2018

96/ Robert Dugoni et " Dans l'ombre de la clairiere"

Bonjour,

dans l'ombre

 

Voici un nouveau roman de Robert Dugoni, auteur que j'ai découvert il y a quelques mois et dont j'avais apprécié les deux ouvrages  déjà lus :

En souvenir de Sarah( ou en mémoire de Sarah, j'ai un doute )

et Son dernier souffle.

Les trois romans que j'ai lus, avec celui-ci, mettent en scène Tracy Crosswhite, inspecteur à la criminelle.

L'histoire :

Ce roman se place un an après le premier roman de Robert Dugoni.

Tracy et Dan sont toujours ensemble, enfin à temps partiel puisque Dan est resté vivre dans la localité où tous deux ont passé leur enfance et que Tracy travaille à Seattle.

Tous deux se rendent à Stoneridge, pour assister à l'enterrement de Buzz Almond, père de Jenny, la seule femme qui était avec Tracy à l'école de police.

A l'issue de la cérémonie, Jenny, qui a succédé comme shérif à la suite de son père, lui demande de jeter un coup d'oeil à un dossier qu'elle a retrouvé dans le bureau de Buzz .

Il s'agit du premier cas qu'à eu à traiter son père en 1976, lorsqu'il est devenu shérif adjoint. Il concernait une jeune fille de 17 ans, Kimi, issue de la communauté indienne,  disparue alors qu'elle regagnait le domicile de ses parents après son travail.

Elle était retrouvée noyée dans la rivière locale.

kimi, élève studieuse et sportive accomplie, était promise à un bel avenir et avait décroché une bourse d'études pour l'université. Elle avait un ami mais le couple venait de se séparer.

L'enquête concluait rapidement à un suicide. L'époque était particulière et la ville était en liesse en raison des succès sportifs de l'équipe locale qui gagnait pour la première fois de son histoire un match à l'échelon de l'état. On ne voulait pas gâcher un tel moment par des histoires sordides.

Buzz éprouve des doutes sur les circonstances de son décès, ce qui l'améne à poursuivre discrètement l'enquête de son coté et à amasser de nombreuses photos. Il tente de se faire entendre, mais la procédure est classée.

Tracy poursuit l'enquête sur le décès de Kimy sur son temps libre et les experts, au vu des photos de Buzz, ont une analyse fort différente de la mort de la jeune fille.

Parallèlement, Tracy se voit confier le meurtre du mari d'Angela Collins au domicile familial.

Angela Collins avoue avoir tué son mari, dont elle était séparée, après que celui-ci l'ait violemment frappée avec une sculpture en cristal en présence de leur fils Connor.

Il s'avère qu'Angela est la fille du célèbre avocat Atticus Berkshire. L'affaire, assez simple de prime abord, se complique rapidement par les aveux de Connor, puis par la découverte de nombreuses anomalies.

 

Mon avis :

Le roman nous permet de suivre les deux enquêtes de Tracy, sur des faits fort différents mais qui se révêlent être les deux faces d'une même problèmatique,  je n'en dirai pas plus pour ne pas déflorer le plaisir de la lecture.

Par ailleurs, en ce qui concerne la mort de Kimy, l'enquête se dédouble là aussi avec les investigations de Buzz qui  doute des circonstances du décès de la jeune fille mais ne peut  le prouver, et l'enquête de Tracy qui finalement marche dans les pas de Buzz, mais avec les moyens techniques actuels.

Que dire de ce roman? Je l'ai vraiment apprécié, plus que le deuxième de la série finalement.

L'intrigue est passionnante, émouvante à certains moments et Buzz est manifestement un enquêteur très doué et intuitif que l'on a plaisir à suivre.

Il se heurte aux idées reçues et à une certaine inertie des enquêteurs chargés du dossier. Il finit par subtiliser le dossier afin de continuer à y travailler mais aussi  préserver les preuves.

L'auteur a choisi de ne plus donner à Dan un rôle prépondérant dans le déroulement de l'intrigue ce qui permet de renouveler l'articulation du roman.

On devine relativement rapidement qui est impliqué dans la mort de Kimy mais on est sensible à la détresse des personnages et au poids du passé .

En tout cas c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, plus subtile et nuancée que les deux livres précédents!!

A bientôt

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2018

74/ Robert Dugoni et " Son dernier souffle"

Bonjour,

516UmcC4csL

 

Bonne surprise, j'ai trouvé la suite du roman du même auteur que j'avais emprunté à ma médiathèque. Il est sorti début 2017.

Hélas, il n'y a pas les autres romans du même auteur car je crois qu'il en existe d'autres.

Et comme mes bibliothèques à la maison sont pleine à craquer et que je n'achète que des livres de poche, je ne lirai pas de sitôt la suite des aventures de Tracy Crosswhite.

 

L'histoire :

L'action se déroule toujours à Seattle quelques mois après le premier volet.

Le meurtre d'une danseuse exotique avait lieu dans le précèdent roman mais, d'une part, aucune avancée n'ayant eu lieu, le capitaine Johnny Nolasco avait transféré le dossier aux affaires classées et, d'autre part, Tracy avait été occupée par la découverte des restes de sa soeur Sarah.

Le roman débute ici avec un nouveau meurtre de danseuse tuée de façon similaire puis un autre assassinat se produit assez rapidement.

Les victimes sont toutes des danseuses exotiques s'adonnant à une prostitution occasionnelle.

Une task force est constituée et à la grande surprise de Tracy, Nolasco souhaite que cette force spéciale des services de police soit dirigée par l'inspecteur Whitecross.

Toutefois, Nolasco ne lui autorise qu'un nombre restreint de policiers pour des raisons budgétaires et lui savonne la planche espérant qu'elle n'aboutisse pas.

De plus, il organise des fuites dans la presse via la journaliste Maria Vanpelt.

Tracy, qui fait une recherche sur la possibilité de crimes similaires, découvre l'existence d'un meurtre dont le modus operandi est proche. Mais Wayne Gerhard  avait avoué le crime et la victime, Beth Stinson était une jeune comptable.

Elle se procure les pièces d'archive discrètement car les enquêteurs étaient Nolasco et son co-équipier Hattie, ce dernier ayant pris sa retraite après ce dossier.

Les multiples anomalies de l'enquête lui laissent penser que le condamné n'est pas en réalité l'auteur du crime et que le "cow boy" selon le surnom donné au tueur en série est à l'origine de cette mort.

D'autant que Tracy découvre que  la jeune fille de bonne famille arrondissait  ses fins de mois en dansant dans une boite de nuit  locale et n'hésitait pas à ramener des hommes chez elle, élèments la rapprochant des actuelles victimes du "cowboy".

Dan, toujours en couple avec Tracy, se penche sur cette première affaire.

Mon résumé est succinct car il faut qu'il subsiste le plaisir de la lecture et le roman est plus dense que ce que mon résumé en dit!!

 

Mon avis :

 

J'aime bien les enquêtes dans lesquelles l'enquêteur se heurte à la hiérarchie pour un motif ou un autre, genre Harry Bosch! Cela me plaît toujours, je dois aimer les rebelles!!

Le roman se laisse agréablement lire et on a hâte de découvrir qui est ce tueur en série. Il y a des rebondissements, du suspense, tout ce qui fait un bon polar, surtout lorsque s'y ajoute une détective un peu butée et qui ne cède pas aux pressions.

Ce qui m'a un peu frappée, dans un premier temps, est la trame un peu trop similaire à  celle du roman précédent puisque l'on retrouve une personne condamnée, victime d'une enquête bâclée,  la participation de Dan à la recherche d'indices susceptibles d'innoncenter celui qui est devenu son client.

Mais, pour être tout à fait juste avec cet auteur, le traitement, au delà de la similitude de façade, reste suffisamment différent pour ne pas être une gêne réelle et j'ai pris grand plaisir à lire cette suite.

Je suis même allée jeter un coup d'oeil sur le net pour en savoir plus sur Seattle. Je dois avouer que mes connaissances se limitaient à l'intrigue "des nuits blanches à Seattle", c'est tout dire !!

A bientôt

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2018

72/ Robert Dugoni et " le dernier repos de Sarah"

Bonjour,

le dernier repos

Je ne connaissais pas cet auteur qui, je crois, a sorti récemment un nouveau roman.

J'ai donc emprunté le "dernier repos   de Sarah".

Robert Dugoni est né en 1961 et a fait ses études à la très réputée université de Stanford et est devenu journaliste.

Il a ensuite fait des études de droit lui permettant de devenir procureur. Il est auteur de romans policiers mettant en scène d'une part Tracy Crosswhite et d'autre part David Sloane.

Le présent roman met en scène Tracy Crosswhite et date de 2014. La série David Sloane me paraît légèrement plus ancienne puisque le dernier roman date de 2012.Je précise que mes infos ont été prises sur wikipédia bien entendu.

 

L'histoire :

Tracy Crosswhite, après avoir été prof de chimie dans un collège, a repris des études et est désormais inspecteur à la crim de Seatle.

Alors qu'elle est en charge d'une enquête sur la mort d'une jeune femme ligotée par une corde passé autour de son cou, de ses poignets et de ses pieds et qui a fini par s'étrangler, elle apprend que les restes d'une femme ont été découverts par des chasseurs dans la région de Cedar Grove.

Cette nouvelle la bouleverse car sa jeune soeur Sarah a disparu dans ce secteur et son corps n'a jamais été retrouvé.

Le corps est identifié comme étant bien celui de Sarah Crosswhite et dans la tombe on retrouve également les boucles d'oreille et le collier qu'elle portait.

Tracy, qui n'avait jamais adhéré à la condamnation d'Edmund House, pour le meurtre de sa soeur, avait poursuivi l'enquête pendant plus de dix ans. Cette découverte, 20 ans après la disparition de Sarah, lui donne l'espoir de nouveaux indices. Tel est le cas ,car l'endroit où le corps reposait a été inondé peu de temps après la disparition suite à la construction de barrages et le site avait fait l'objet d'une fouille infructueuse par Tracy et son père.

Ce n'est qu'en raison d'une baisse du niveau du lac que les restes avaient  pu être retrouvés. Il s'avérait également que Sarah avait été certainement conservé un moment dans un autre endroit avant d'être enterrée à faible profondeur.

Lors de l'enterrement de sa soeur, Tracy retrouve un ancien ami d'école, Daniel, devenu entre temps avocat.

Elle charge Dan de jeter un coup d'oeil sur l'épais dossier qu'elle a constitué au fil des ans.

Dan, au vu des incohérences et des failles de la procédure diligentée à l'encontre d'Edmond House, se charge de demander la révision de la condamnation de ce dernier, ce qu'il obtient avec, en outre la remise en liberté du condamné.

Tracy n'a désormais plus qu'un seul objectif la réouverture du dossier sur le meurtre de sa soeur.

 

Mon avis :

J'ai apprécié ce roman, agréablement distrayant.

Il est classé dans la catégorie thriller judiciaire sur amazon.

Certes il y a un procès mais pas que...

Le roman est même assez émouvant à certain moment car l'histoire alterne le passé et l'époque présente. On retrouve donc Sarah, jeune fille aimée de tous ( là c'est un peu too much me semble-t-il) et proche de sa soeur.

L'intrigue est bien ficelée même si j'ai eu, assez rapidement, un doute sur l'auteur des faits, mais il n'en demeure pas moins que l'histoire m'a plu et que j'ai passé un bon moment en compagnie de Tracy.

Je reste sur ma faim en ce qui concerne le meurtre que Tracy avait sur le feu lors de la découverte des restes de sa soeur.

Mais ce sera peut être pour le tome deux que je vais m'empresser d'aller chercher dans une de mes médiathèques mais je crains que le roman ne soit un peu trop récent!!

A bientôt pour une prochaine lecture.

 

 

 

 

Posté par eoghan à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,