09 juillet 2018

117/ Anne Holt et " Haine"

Bonjour,

 

haine

 

Ce livre a été édité en 2010 en France.

 

J'ai déjà lu du même auteur « une erreur judiciaire » avec Vik et Stubo, un roman qui m'avait fait froid dans le dos...

 

Inutile de le rechercher ici car je l'ai lu bien avant l'existence de ce blog.

 

L'auteur a été inspecteur de police, reporter à la télévision norvégienne, avocat spécialisée dans les affaires d'enfants et enfin ministre de la justice.

 

Elle s'est vu décerner plusieurs prix et sa précédente série mettant en scène l'inspecteur principal Hanne Wilhelmsen a fait l'objet d'adaptations cinématographiques.

Hanne apparaît d'ailleurs dans le présent roman.

 

 

 

L'histoire :

 

Alors que sa mère assiste au mariage de sa soeur, Kristiane, autiste de 14 ans, échappe à la surveillance de sa babysitter et manque de se faire écraser par un tram. Un homme, surgi de nulle part, arrive à l'attraper avant le choc fatal. La mère, Inger Johanne Vik, est tellement choquée qu'elle gifle l'homme providentiel.  Suite à cet incident, Kristiane murmure «  La dame est morte ».

 

Par ailleurs, le second mari de Inger Johanne Vik, Ingvar Stubo, qui est policier, est chargé de l'enquête sur l'assassinat de Eva Karin Lysgaar, évêque de Borgen, tuée dans la nuit du 24 décembre en pleine rue.

 

Le mari de l'évêque, complètement effondré, ne se montre aucunement coopératif et refuse d'indiquer à la police pourquoi son épouse était dehors à cette heure tardive. Une photo disparue de la chambre de l'évêque interpelle le fils unique de la victime,  persuadé que sa mère a eu un enfant avant d'épouser son père.

 

Plusieurs meurtres ont lieu : un drogué, un artiste, la compagne d'une réalisatrice de documentaire dont le corps n'est découvert que tardivement ... ne présentant à priori aucun lien entre eux jusqu'à ce que Inger Johanne Vik, chargée d'une mission sur les crimes de haine, se rend compte que chacune des victimes était homosexuelle.

Elle se lance sur la trace d'une mystérieuse organisation américaine mêlant chrétiens et musulmans dans une même haine des gays et lesbiennes.

Vik pense que Kristiane a peut être vu le meurtre de la femme de la réalisatrice mais hésite à contacter la police ( et même son mari), elle se sent également observée et a peur pour sa fille.

 

Mon avis :

Une enquête touffue avec quelques longueurs mais que l'on suit avec plaisir et intérêt.

 

Si mes souvenirs sont exacts Anne Holt est, elle-même, lesbienne et est donc concernée par la situation actuelle de la communauté gays et lesbiennes et cela se sent, parfois un peu trop .

L'idée d'une lutte commune entre chrétien et musulman contre cette communauté m'est apparue de prime abord comme une alliance insolite mais je ne suis pas la pro des groupes haineux selon le titre du roman.

J'ai aimé les relations difficiles entre Vik et son mari, très pris par son enquête. Ce qui est un peu "téléphoné"est que justement Vik travaille comme par hasard sur les groupes haineux, ce qui lui permet d'avoir une illumination, un peu facile à mon avis...

Un roman assez prenant que j'ai  apprécié malgré les quelques critiques que j'ai formulées.

A bientôt

 

 

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 mai 2018

95/ Jo Nesbo et " L'étoile du diable"

Bonjour,

CVT_Letoile-du-diable_1052

Après le roman " Le rue sans souci", j'ai pris le tome suivant qui est "L'étoile du diable".

Ce qui est terrible avec Harry Hole et Jo Nesbo, c'est que cela devient vite addictif!!

L'histoire :

Harry Hole que l'on avait quitté alors qu'il retrouvait Rakel et le fils de celle-ci Oleg, est aujourd'hui au plus bas.

Rakel l'a quitté car elle ne supportait plus son alcoolisme et ses nombreuses absences. Il faut préciser que Harry essaye toujours de savoir qui a réellement tué sa co-équipière Ellen.

Il soupçonne Tom Waaler, un collègue apprécié de la hiérarchie mais qui s'adonne, selon lui, au trafic d'armes.

N'arrivant pas à le prouver, il multiplie les surveillances nocturnes, s'épuise et boit énormément.

Au début de ce roman il est d'ailleurs menacé d'un licenciement et la lettre est sur le bureau du directeur de la police heureusement absent pour trois semaines.

Harry est appelé sur les lieux du meurtre d'une jeune femme et sous sa paupière on trouve un diamant rouge taillé en étoile. Elle a également un doigt  coupé. Camilla Loen était enceinte de deux mois.

Harry, totalement ivre, ne s'intéresse guère à cette affaire...

Mais une autre jeune femme, artiste de music hall disparaît et on retrouve son doigt portant une bague dont le diamant rouge est taillé en étoile.

La secrétaire d'un cabinet d'avocats est retrouvée morte dans les toilettes du cabinet. Elle a un doigt coupé et on retrouve le même diamant. Un coursier à bicyclette a été vu sur les lieux.

Un tueur en série...  Harry Hole est le seul policier en Norvége a avoir eu affaire  à un tueur en série et son expertise est indispensable.

Tous les soupçons finissent par s'orienter vers Sven Sivertsen.

Mais est ce bien lui le coursier meurtrier...

Mon avis :

Une intrigue particulièrement tordue hi hi!! bref j'adore.

Hole est au prise avec un tueur en série mais il est également sous l'emprise de Tom Waaler qui a une partie de la police à sa botte.

Hole ne sait plus trop à qui se fier.

Il a l'aide de son vieux copain d'enfance, chausseur de taxi et hacker lorsqu'il était plus jeune, Beate Lonn la scientifique capable de reconnaître un visage même entrevu des années auparavant et son supérieur qui n'est pas au mieux de sa forme mais est ce que cela suffira... C'est ce que l'on se demande tout au long du roman..

A bientôt

Posté par eoghan à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mai 2018

93/Jo Nesbo et "Rue sans souci"

Bonjour,

 

jo nesbo rue sans souci

 

Lorsque j'ai lu " La soif" de Jo Nesbo, j'ai eu envie de reprendre certains de ses anciens romans.

C'est la "Rue sans souci" sur lequel j'ai jeté mon dévolu, un peu par hasard.

J'ai bien l'impression de ne jamais l'avoir lu, cela m'étonne un peu!

J'achètais les romans mettant en scène "Harry Hole" dès leur sortie en poche même si j'arrivais à les trouver à la bibli en format broché car j'adore lire et relire mes livres préférés.

L'histoire :

Ce roman se situe parmi les premiers de la série, pas les tout premiers certes mais pas loin...

Harry vit seul et cède parfois à son pêcher mignon car malheureusement il est alcoolique. Son amie se trouve en Russie où elle règle les problèmes de garde de son fils Oleg.

Il bosse sur un crime qui le laisse perplexe. Un braquage selon ses collègues mais un meurtre selon lui.

Pourquoi, en effet, un criminel apparemment chevronné et qui arrive à ne laisser aucune trace, perd plusieurs précieusement seconde à tuer la caissière de la banque...

Après avoir passé des heures sur la cassette vidéo du braquage, Harry se lance à la poursuite du criminel.

Le mari, qui adorait sa femme, est totalement dévasté mais il se trouve qu'il a un frère dont la spécialité était justement les braquages...

Par ailleurs, Harry qui est esseulé renoue avec une ancienne conquête, Anna. Il la retrouve chez elle pour manger un soir. Le lendemain, il se réveille chez lui n'ayant plus aucun souvenir. Un voisin épicier, Ali, qui lorgne sur sa cave, l'a même aidé à réintégrer son logement.

Anna est retrouvée morte chez elle et on conclut rapidement à un suicide, conclusion qui ne satisfait pas Harry, d'autant qu'il reçoit des mails étranges et surtout qu'Anna ne tient pas son arme de sa bonne main.

Anna est la nièce de Raskol, un tsigane incarcéré pour des braquages.

Les deux affaires seraient elles liées?

 

Mon avis :

Ici aussi ( je viens de terminer plusieurs romans de la série "Frieda Klein et j'avais également apprécié l'entame des livres)  le début du roman déboussole le lecteur pendant un instant car on croit que Harry Hole se trouve dans une banque en train d'assister au braquage, mais pas du tout il visionne la vidéo! J'avoue m'être laissée prendre hi hi!

Bien sûr dans ce livre on aime ce qui fait le charme de la série:

un Harry Hole mi pitoyable, mi génial,

les amis fidèles qui l'aident,

le collègue  infect qui lui savonne la planche et cherche à lui nuire

l'intrigue toujours bien ficelée... et là vraiment bien, j'ai adoré le dénouement de ces deux affaires et c'est machiavélique!

Vous avez compris, je suis une fan de Jo Nesbo en général et de Harry Hole plus spécifiquement ...

Promis, la prochaine fiche de lecture sera le dimanche de Nicci French...

A bientôt

Posté par eoghan à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2017

32/ Jo Nesbo et "la soif"

Bonjour,

 

index

 

Un auteur que j'adore...,

la série "Harry Hole " est l'une de mes préférées.

J'ai eu de la chance de trouver ce dernier roman à ma médiathèque. Comme je le dis souvent, je n'achète mes romans que lors de leur sortie en livre de poche car le prix m'arrête quand même lorsqu'ils sont brochés, sans compter que la place me manque pour les ranger...

Celui-ci est tout récent  sorti je crois en octobre.

 

L'histoire:

Harry Hole, désormais marié à Rakel, mène une vie paisible. Il enseigne à l'école de police et a abandonné les affaires criminelles.

Le fils de Rakel a choisi la même voie que Harry et poursuit ses études à l'école de police.

La vie de Harry Hole s'écoule tranquillement et il est devenu une sorte de légende.

 

Une avocate spécialisée dans les affaires de viols est assassinée après un rendez vous avec un homme rencontré via le réseau "Tinder" et son corps porte la marque de terribles morsures.

L'homme est rapidement mis hors de cause mais le barman du café où avait lieu le rendez vous indique qu'un individu semblait s'intéresser au couple même s'il était parti lorsque le jeune femme avait mis fin  prématurément à la rencontre.

Il est établi que le meurtrier était arrivé avant la victime, celle-ci ayant tenté de s'enfuir de son domicile. Toutefois il n'y a aucune trace d'effraction.

Un second meurtre est commis, la victime ayant également eu recours au site de rencontre et portant des morsures similaires. 

Les constatations montrent que l'auteur des faits utilise une sorte de mâchoire métallique pour mordre ses victimes dont il boit une partie de leur sang.

Bellman, chef de la police, étant pressenti pour occuper un poste ministériel souhaite que le criminel soit rapidement mis hors de nuire. Il sollicite alors l'aide de Harry Hole. Ce dernier  refuse de reprendre du service malgré une tentative de chantage de Bellman. Il se ravise toutefois car il lui semble reconnaître la patte d'un criminel qui lui a échappé par le passé. Il constitue un petit groupe chargé d'une enquête parallèle. 

Rakel rencontre cependant de graves soucis de santé et est placée dans le coma par un praticien spécialisé en hématologie.

Hole est pris entre ses obligations familiales et la poursuite d'un criminel extrêmement dangereux. Il ne saura pas résister à sa passion pour la chasse au criminel. Le roman est haletant et les fausses pistes sont nombreuses jusqu'au final.

 

Mon avis :

Une intrigue bien ficelée, pistes et  fausses pistes, des personnages ayant de la consistance, de la nouvelle technologie avec le rôle donné à l'impression 3D et un livre que l'on ne lâche pas avant la fin... j'ai adoré!! 

J'ai lu que le dernier roman mettant en scène Harry Hole date de 4 ans, c'est bien long mais je pense qu'une suite est ici vraisemblable et j'ai hâte de la lire....

 

 

Posté par eoghan à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2017

15/ Jorn Lier Horst " fermé pour l'hiver"

Bonjour,

 

IMG_4937

 

Décidément je suis dans les romans policiers nordiques en ce moment.

Mais cette fois il s'agit d'un auteur norvégien réputé dans son pays et sans doute traduit dans d'autres pays que la France,  personnellement, je ne le connaissais pas. La quatrième de couverture précise qu'il est né en 1970 et était auparavant officier de police.

L'histoire débute par la découverte de cambriolages de plusieurs chalets de vacances au bord de mer appartenant à des danois aisés. Dans l'un de ces chalets, dont le propriétaire est un animateur de télévision, on découvre le cadavre d'un homme cagoulé . William Wisting est chargé de l'enquête.

Lui-même vient justement d'hériter de l'un de ces chalets situé à 4 kms de la scène de crime.

Sa fille, Line, journaliste âgée de 27 ans, s'y réfugie suite à une rupture amoureuse avec Tommy, propriétaire d'un restaurant.

La situation se complique par le fait que la victime, lors de son transport à la morgue, est en quelque sorte kidnappée. Le véhicule est ultérieurement retrouvé complètement brûlé.

L'autopsie montre que le corps carbonisé ne peut être celui de la victime initiale mais plus vraisemblablement celui du chauffeur du véhicule des pompes funèbres.

On ignore donc tout de l'identité de la personne retrouvée morte dans le chalet.

Line,  lors d'une promenade matinale,  découvre le corps d'un homme dans une barque à proximité de son chalet. Il s'agit de Darius Plater originaire de Vilnius en lithuanie et spécialiste de cambriolages.

L'enquêteur apprend que des livraisons de drogue ont lieu régulièrement à cet endroit et qu'un gros trafiquant a perdu à la fois la cargaison de drogue et lprévu pour son paiement.

Ce trafiquant  est l'un des co-propriétaires du restaurant de Tommy, l'ex de Line.

L'enquête est peine de rebondissements et ce jusque la fin.

J'ai bien aimé ce roman que je n'ai pas lâché, même si la partie situé à Vilnius m'a moins convaincue !!

deux bémols :

-certaines phrases m'ont paru curieusement écrites mais je pense qu'il y a eu des pbs de traduction,

- les personnages manquent d'un peu d'épaisseur à mon avis.

Wisting est esquissé, on connaît mal son histoire passée et c'est un peu dommage.

Il est vrai aussi que, par rapport aux deux livres faisant l'objet de mes posts antérieurs et dont l'intrigue se déroule en Islande, je me suis sentie moins dépaysée et moins immergée dans une contrée et un mode de vie atypique par rapport à mon quotidien mais il n'en demeure pas moins que c'est un bon roman.

A bientôt

 

 

Posté par eoghan à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,