Bonjour,

index

L'histoire :

Nicolas le Floch était brouillé avec Sartine, son mentor mais, ses amis, tentent de leur permettre de renouer les liens.

Nous sommes en 1780 et la France est en guerre avec l'Angleterre.

Sartine cherche à se procurer de l'argent pour financer la marine et il semble qu'il ait été assez imprudent.

Un ancien contrôleur de la marine meurt dans des conditions étranges et  l'enquête est confiée à Nicolas Le Floch. Il se trouve que le mort était détenteur de secrets importants de nature à provoquer la chute de Sartine, déjà confronté à l'animosité de Necker mais aussi de la reine.

Nicolas le Floch est confronté à un assassinat qui peut être relié à une situation purement familiale car la victime était détesté de sa famille, mais aussi à une affaire politique car il détenait un contrat que les ennemis de la France voudraient bien rendre public ou s'en servir comme moyen de pression.

 

Mon avis :

Ce qui est terrible est que je ne suis pas lassée malgré plusieurs lectures du même auteur un peu à la file.

j'adore toujours autant et à chaque fois je songe que je  suis désolée de n'avoir découvert cet auteur qu'après son décès.

Nicolas Le Floch met en oeuvre des méthodes d'investigations presque modernes puisque dans l'un des romans il utilise un dessinateur pour faire le portrait d'une victime non identifiée, dans la plupart des romans il fait appel aux connaissances du bourreau de paris et du chirurgien de la marine, le docteur Demacgus.

ici et là on retrouve des " experts" : M.Vachon qui fait les vêtements de notre héros, un serrurier, un expert en vases en céladon. Cela rend les romans presque contemporains.

Et puis on aime aussi retrouver la vie de nos héros et des personnages annexes toujours bien campés.

Bien sûr, l'époque qui précède la révolution est tout à fait passionnante et j'ai trouvé que c'était un bon moyen de faire aimer l'histoire. On ne peut s'empêcher de penser que la vie quotidienne se poursuit tranquillement alors que la révolution couve et on a froid dans le dos. Il est certain qu'il existait une grande injustice dans la France de cette époque qui trouvait sa source non sur le mérite mais  sur la naissance toutefois le désastre qu'a été la révolution avec ses milliers de morts est terrible ...

A bientôt

Prochaine lecture : "l'enquête russe" du même auteur